Libye/KADHAFI: Du Guide à la Guillotine

Libye/KADHAFI: Du Guide à la Guillotine

Il est le « chef et le guide de la Révolution de la Grande Jamahiriyya arabe libyenne populaire et socialiste », titre plus généralement raccourci en « guide de la Révolution ». Guide il l’est ou plus exactement il se croyait l’être.

Ce titre « guide » qu’il s’est octroyé pour lui est synonyme de « Berger ». Le berger c’est pas seulement celui « qui conduit des brebis vers de vers pâturages » comme le disait le bon psalmiste. C’est avant tout celui que des « moutons » suivent docilement c’est-à-dire bêtement en bêlant. Et le berger a droit de vie ou de mort sur ses moutons. Il peut les vendre, leur soutirer le maximum de richesses qu’ils possèdent naturellement.

C’était la conviction de Mouammar Kadhafi lorsque le 1er septembre 1969, à 27 ans, il mène avec un groupe d’officiers un coup d’État contre le roi Idris Ier, alors que celui-ci est en Turquie pour un traitement médical.

Il se dit: « Je suis le Guide, le Berger et vous peuple libyen, vous êtes mes moutons ».
Mais c’est une dangereuse tour de passe-passe que de réduire l’exercice du pouvoir à cette vision de Bédouin.

Il s’avère que le peuple n’est pas formé de moutons et donc ne peut avoir de berger ni de guide.
Ce peuple ne comprend le rôle de son Guide que comme dans un contrat social. Et nul, même le Léviathan, ne saurait être au dessus de ce contrat.

Le croisement de ces deux points de vue, celui de Gadhafi qui se dit Guide, et celui du peuple qui se dit « je suis pas mouton », ne peut que donner des étincelles: alors bonjour la révolution!

Mais pour le malheureux guide, il se demande:

« Depuis quand les brebis se révoltent-ils?
depuis quand osent-ils non seulement refuser de suivre le guide, le seul l’irremplaçable, mais encore de vouloir que le guide ne soit plus guide? depuis quand les animaux peuvent se prévaloir de parler au lieu de bêler, de se faire lier au lieu d’être libre?
Et bien je vais leur montrer leur identité de mouton en créant avec leur sang un fleuve de sang ».

Du Guide qu’il s’était présumé, nous sommes en train de découvrir, après que le masque tombe, le visage horrifiant du guillotineur Kadhafi. Voilà le guide armé de la guillotine pour réduire son peuple au martyr.

Mais ce peuple vaillant résiste. Comme Danton qui refusa de fuir, il dit:

« J’aime mieux être guillotiné que guillotineur, […]; partir! est-ce qu’on emporte sa patrie à la semelle de son soulier. » — (Alfred Barbou, Les trois Républiques françaises, 1879).

Ainsi, vive la Révolution pour que la partie revienne au peuple!

The following two tabs change content below.
Charles Lebon
Charles Le Bon Vodounon est un blogueur togolais qui a rejoint @Mondoblog dans ses premieres heures. Ancien religieux seminariste de la Congégration Saint Jean Bosco, il est diplomé de l'Institut Supérieur de Philosophie et de Siences Humaines (ISPSH Don Bosco) et de l'Université de Lomé. Son texte majeur de fin de cycle porte sur Friedrich Nietzsche dont il ne cesse d'approfondir la pensée. Il vit actuellement aux Etats-Unis où il approfondie ses études. Bien qu'immergé dans une société Anglophone, il continue l'effort d'alimenter son blog en francais afin de rester proche de la communauté francophone dont il est issu et dont il reste le plus proche en matière des questions relatives au développement et aux droits humains. Son engagement au blogging est guidé par cette citation d'Anatole France: « J’ai toujours préféré la folie des passions à la sagesse de l’indifférence.» Extrait de "Le Crime de Sylvestre Bonnard" (1881). Lorsque la Sagesse, par le temps qui court, s'attable avec la Corruption, Charles Le Bon nous invite sur son blog à questioner nos quotidiens et les équations qui se posent à nous tous au moyen de la Folie.
Charles Lebon

De Charles Lebon

Charles Le Bon Vodounon est un blogueur togolais qui a rejoint @Mondoblog dans ses premieres heures. Ancien religieux seminariste de la Congégration Saint Jean Bosco, il est diplomé de l'Institut Supérieur de Philosophie et de Siences Humaines (ISPSH Don Bosco) et de l'Université de Lomé. Son texte majeur de fin de cycle porte sur Friedrich Nietzsche dont il ne cesse d'approfondir la pensée. Il vit actuellement aux Etats-Unis où il approfondie ses études. Bien qu'immergé dans une société Anglophone, il continue l'effort d'alimenter son blog en francais afin de rester proche de la communauté francophone dont il est issu et dont il reste le plus proche en matière des questions relatives au développement et aux droits humains. Son engagement au blogging est guidé par cette citation d'Anatole France: « J’ai toujours préféré la folie des passions à la sagesse de l’indifférence.» Extrait de "Le Crime de Sylvestre Bonnard" (1881). Lorsque la Sagesse, par le temps qui court, s'attable avec la Corruption, Charles Le Bon nous invite sur son blog à questioner nos quotidiens et les équations qui se posent à nous tous au moyen de la Folie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*