G1000 Togo Acte I : Compte rendu et évolution

pecheursJe me suis adressé à la diaspora togolaise il y a quelques semaines à travers un article intitulé G1000, Proposition pour une contribution à la lutte démocratique au Togo.

Il s’agissait d’une proposition qui se déclinait en deux objectifs clairs et précis :

A court terme : accompagner le Collectif Sauvons le Togo en lui donnant les moyens de sa politique. S’investir à travers notre participation financière dans la lutte pour l’alternance et le changement, qui pour le développement de notre pays sur tous les plans, restent un défi incontournable.

A long terme : étudier en groupe des projets sociaux qu’on peut financer.

Bref l’idée c’est simplement un groupe capable de faire sortir la modeste somme de 1000 dollars pour la cause de la démocratie et du développement.

L’idée a donc germé, rencontre un accueil favorable et fait son petit bout de chemin.

Le groupe ‘’G1000 Togo’’ vient de poser son premier acte en envoyant au Collectif Sauvons le Togo (CST) une somme de 400 Euro, soit 262 000 FR CFA. Nous avons eu la chance de remettre les fonds en main propre à Me Isabelle Ameganvi, deuxième vice-présidente de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) par l’un de nos membres qui s’était rendu sur le terrain.

Lors de la marche hebdomadaire du samedi passé qui s’est terminée par un grand meeting, Me Isabelle rend compte au public de la somme reçu de la part du G1000, ses remerciements et ses bénédictions à l’endroit de la diaspora togolaise. Je vous présence ci-dessous l’élément audiovisuel (l’élément est en langue Ewé).

Ce premier acte a été possible grâce à la participation active tant au niveau de la réflexion qu’au niveau organisationnel et technique de généreux donateurs de la diaspora togolaise qui consacrent leur temps pour que le rêve de l’action, après des discours, devienne  réalité.

Nous avons donc formé un groupe fermé G1000 sur facebook dans lequel les décisions sont prises de façon consensuelle. La centralisation des fonds se fait à travers un compte paypal créé dans l’objectif du groupe. Si vous voulez simplement donner une participation financière, vous pouvez le faire à travers le compte g1000togo@gmail.com. Ce compte est aussi gérer par trois personnes dont moi-même pour des questions de transparence.

Actuellement nous sommes au nombre de 10 personnes dans ce groupe. Pour être intégrer dans ce groupe, il faut tout d’abord me contacter via mon email lebonvich@gmail.com.

Pour notre première action, sept (7) personnes ont contribués financièrement dont 2 des Etats-Unis et 5 de l’Europe. Une mention spéciale aux dames très actives du groupe qui font bouger les lignes.

Je dis un sincère merci à tous ceux qui portent avec moi cette vision de l’action en commençant par ce qui est modeste et faisable.

Je tiens encore une fois à dire que je ne prêche pour aucune chapelle politique. Mais lorsqu’on fait une bonne analyse de la situation togolaise, il est impossible de ne pas rejoindre et donner son petit plus à ceux qui sous le soleil, la pluie et les gaz lacrymogènes, luttent pour que demain soit tout simplement mieux sur la terre de nos aïeux.

Le temps où on attend les résultats que des seuls partis politiques est révolu. Je suis actuellement dans une logique de la critique de la critique. Cette critique éternelle qui consiste à accuser les partis de l’opposition d’échec depuis 1990, je la critique. Je la critique, car elle est restée aussi la même depuis 1990. Je la critique, car cette critique citoyenne et certainement juste est restée à l’étape du discours. C’est pourquoi ma critique, la critique nouvelle que je vous propose est l’Action.

Je termine ce compte-rendu en vous proposant cette légende :

*La légende du Colibri

Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : « Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! »
Et le colibri lui répondit : « Je le sais, mais je fais ma part. »

Togolais vient, bâtissons la cité !

The following two tabs change content below.
Charles Lebon
Charles Le Bon Vodounon est un blogueur togolais qui a rejoint @Mondoblog dans ses premieres heures. Ancien religieux seminariste de la Congégration Saint Jean Bosco, il est diplomé de l'Institut Supérieur de Philosophie et de Siences Humaines (ISPSH Don Bosco) et de l'Université de Lomé. Son texte majeur de fin de cycle porte sur Friedrich Nietzsche dont il ne cesse d'approfondir la pensée. Il vit actuellement aux Etats-Unis où il approfondie ses études. Bien qu'immergé dans une société Anglophone, il continue l'effort d'alimenter son blog en francais afin de rester proche de la communauté francophone dont il est issu et dont il reste le plus proche en matière des questions relatives au développement et aux droits humains. Son engagement au blogging est guidé par cette citation d'Anatole France: « J’ai toujours préféré la folie des passions à la sagesse de l’indifférence.» Extrait de "Le Crime de Sylvestre Bonnard" (1881). Lorsque la Sagesse, par le temps qui court, s'attable avec la Corruption, Charles Le Bon nous invite sur son blog à questioner nos quotidiens et les équations qui se posent à nous tous au moyen de la Folie.
Charles Lebon

De Charles Lebon

Charles Le Bon Vodounon est un blogueur togolais qui a rejoint @Mondoblog dans ses premieres heures. Ancien religieux seminariste de la Congégration Saint Jean Bosco, il est diplomé de l'Institut Supérieur de Philosophie et de Siences Humaines (ISPSH Don Bosco) et de l'Université de Lomé. Son texte majeur de fin de cycle porte sur Friedrich Nietzsche dont il ne cesse d'approfondir la pensée. Il vit actuellement aux Etats-Unis où il approfondie ses études. Bien qu'immergé dans une société Anglophone, il continue l'effort d'alimenter son blog en francais afin de rester proche de la communauté francophone dont il est issu et dont il reste le plus proche en matière des questions relatives au développement et aux droits humains. Son engagement au blogging est guidé par cette citation d'Anatole France: « J’ai toujours préféré la folie des passions à la sagesse de l’indifférence.» Extrait de "Le Crime de Sylvestre Bonnard" (1881). Lorsque la Sagesse, par le temps qui court, s'attable avec la Corruption, Charles Le Bon nous invite sur son blog à questioner nos quotidiens et les équations qui se posent à nous tous au moyen de la Folie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*