A quand un féminisme africain ?

Dans certaines régions traditionnelles d’Afrique, la fille est assimilée de façon symbolique à la calebasse, objet premier dans toutes les activités de la vie collectives. Elle est l’instrument servant à donner l’eau à toute personne : elle est donc source de vie. Elle est également récipient, caisse de résonance d’instrument de musique et servant de moyen d’échange entre les communautés : elle est en cela élément d’instauration de la paix.
Certes ces considérations anthropologiques n’empêchent pas que la femme soit longtemps enfermée dans un « livret familial » ou prédomine la culture patriarcale, mais elle témoigne que la femme n’est pas toujours marginalisée en Afrique comme veuillent le faire croire certains discours occidentaux. Continue Reading →