La CPI doit instruire le « cas Togo »

Le « cas Togo », c’est 500 à 1000 morts sans compter les innombrables blessés d’après l’Onu et les organisations indépendantes.
Ces morts sont les victimes du massacre organisé, planifié, ciblé et exécuté par le parti au pouvoir RPT entre Février et Avril 2005.

Ce chiffre macabre, 500 à 1000 morts, a été avancé par la commission d’enquête de l’Onu. Ce chiffre représente plus de quatre (4) à sept (7) fois celui non moins macabre sous Dadis Camara en Guinée-Conakry. Et pourtant, la CPI semble oubliée le Togo.
Continue Reading →