Art Sacré et Identité : Apologie pour un art chrétien africain

Le danger de la perte d’identité ici est très subtil dans le christianisme en Afrique. Or le Dieu universelle veut que nous allions à Lui avec ce que nous sommes. Et allez à lui avec ce que nous sommes, suppose aussi que lui-même puisse « se revêtir de nous » et « devenir nous ».
L’art en tant que domaine de l’abstraction doit pouvoir aussi représenter une vision du paradis en Noir sans porter atteinte à la divinité ou au message chrétien puisque Dieu est universel. Nous devons exprimer à notre façon en tant que Noirs-chrétiens-africains dans nos œuvres quotidiennes, dans ce qui nous est propre la louange du Transcendant. Ceci est en étroite ligne de ce que l’Eglise enseigne : « l’art sacré visent, par nature, à exprimer de quelque façon dans les œuvres humaines la beauté infinie de Dieu, et ils se consacrent d’autant plus à accroître sa louange et sa gloire qu’ils n’ont pas d’autre propos que de contribuer le plus possible à tourner les âmes humaines vers Dieu » Catéchisme de l’Eglise Catholique 2513 (voir Sacrosanctum Concilium 122)
Continue Reading →