TOGO : Encore ?…un journaliste de nouveau agressé

Au Togo le journaliste reste une proie facile du régime de Faure Gnassingbé, qui, pour conserver le pouvoir et museler les journalistes, utilise soit des kilos de billets de banques ou la cravache. Ce qui évidemment n’empêché pas une franche des journalistes a ne pas se détourner de leur métier d’informateur et d’éclaireur de la société. A ces derniers sont réservés surtout la cravache et les gaz lacrymogènes.
Dans un reportage intitule « Entre bouts de ficelle et coups de matraque : être journaliste au Togo » qu’elle a réalisé a Lomé, Amélie Niard se rend compte de la situation du journaliste au Togo : « Pressions, intimidations, manque de rigueur, manque de moyens, autocensure, corruption : Etre journaliste au Togo ce n’est pas simple. »
Continue Reading →

Togo: L’avenir de mon pays semble sombre!

Dans ce contexte où des poches de résistances, de mouvements d’humeur de plus en plus fréquent des salariés et syndicats, dans ce contexte où la grogne social telle un magma boue au fond du cœur socio-politique de mon pays, rien ne pointe à l’horizon pour assurer cette population qui vit de plus en plus dans la précarité.

Au contraire, on assiste à des manœuvres politiciennes pour s’éterniser au pouvoir.
Malgré l’expertise politique qui entour Faure, je crois que la cécité qui couvre les yeux de tout régime qui vit dans l’illusion créée par sa distance avec le peuple et le mensonge érigé en méthode, ne laisse pas ce régime envisager le pire ou peut-être la honte à l’image d’Hosni Moubarak, si jamais le peuple décide de prendre en mains son destin.

Faure et son régime, s’ils le veulent peuvent offrir à ce peuple laborieux un avenir respectueux. Je ne dirai pas comme un autre blogueur ami Camérounais qui a titré son tout dernier billet en se demandant : Qui sont ces camerounais qui brulerons le Cameroun demain ? Je veux avoir la joie d’écrire : Qui sont ces togolais qui construirons le Togo demain sinon aujourd’hui même ?

Nous pouvons faire les choses en grand. La transparence peut être une réalité dans notre pays. L’alternance peut se faire en toute fête. Faisons de ce pays un modèle, et je le rêve meilleur que les autres nations quelques qu’elles soient. Et, ce sera peut-être là le début d’une ère nouvelle pour l’Afrique. Yes, we can!

Continue Reading →

Marche pour préserver la liberté de Presse au Togo : les Images

Ce samedi à l’appel de SOS Journaliste en Danger et de l’association Journaliste pourles Droits de l’Homme (JDHO), une grande marche pour la préservation de la liberté de presse s’est Continue Reading →

Terroriser pour régner : un Complot ourdi contre les Journalistes au Togo

Devant cette actualité qui mérite beaucoup de prudence, j’ai tardé à écrire un article à propos en me soumettant aux principes de recul et de distance avec les faits, qui me servent de garde-fou dans mes publications.

Cependant, un peu plus d’une semaine que cette révélation est sur la place publique, défraie les chroniques, avec une conférence de presse de SOS Journaliste en Danger le lundi 25 juillet, des communiqués, bref une effervescence médiatique, le mutisme du pouvoir de Faure Gnassingbé et de l’Agence Nationale de Renseignement (ANR) du colonel Yotroféï Massina, me laisse dubitatif quant à la fausseté de la révélation de ce complot. Continue Reading →

Grand concert de protestation et de soutien à Lomé: Initiative SOS Journaliste en Danger

Ce Samedi soir une foule considérable s’est retrouvée à Hanoukopé un quartier populaire de Lomé pour porter un soutien massif aux journalistes qui sont dans le domaine privé.
Ce manifestation de protestation s’est faite autour d’un grand concert qui a connu la participation des artistes engagés les plus en vogue de la capitale.

Ils étaient une dizaine à avoir répondu à l’appel des journalistes privés. Nous avons assisté en live aux prestations notamment de Rasly, d’Eric M.C. ? Tonton Sésé, de Djoko, d’Adji Kuam, du groupe Sitougan qui nous a offert une salsa ovationnée par la foule.
Ce concert intervient dans le cadre des diverses démarches que les journalistes rassemblés dans SOS Journaliste en Danger et Journaliste pour les Droits de l’Homme (JDHo) engagent pour la réouverture de trois stations radio : X-Soliare, Métropolis Fm et Radio Providence, et de la suspension des procès en cours contre deux presses écrites : Golfe info et Tribune d’Afrique.
Continue Reading →