Les trois religions monothéistes : une arnaque qui dure

20140409-130349.jpg

(Tableau, La tentation d’Adam et Ève, par Michel-Ange)

Faites une lecture attentive de l’Ancien Testament. Essayez de décrire YHWH ou ‪‎Jéhovah‬ selon les textes. La conclusion que ce Dieu national juif a des caractères d’un monstre sanguinaire est une question de vérité et d’honnêteté intellectuelle. YHWH est un Dieu guerrier terrassant hommes, femmes et enfants afin de faire place à son peuple élu, Israël. Et même là, étant toujours en colère, il ne manque pas de punir à mort son propre peuple pour désobéissance. Ce Dieu de la Bible, ce dieu-national-juif, c’est Lui, celui qui aurait massacré les Premiers-nés d’Egypte, ordonné la destruction de plusieurs villes, demanda à Moïse de passer par l’épée ceux qui le contestait. En son nom, Élie aurait aussi passé par l’épée les adorateurs de Baal.
Non content de faire des malheurs sur la terre, cet inventeur aurait créé un feu ardent pour rôtir les âmes de ceux qui par manque de preuves ne croiraient pas en lui. Notons que même si les théologiens donnent une autre définition de l’enfer, le terme biblique nous parle de feu et d’un lieu de souffrance atroce.
Et comble de son sadisme, ce Dieu aurait inventé un plan de torture et de meurtre pour nous montrer Ô combien il nous aime : laisser son fils mourir sur une croix après d’atroces souffrances. Tout ça pour nous dire combien son amour est grand. N’est-ce pas un Dieu plus cruel que nos dictateurs ? Imaginez s’il y avait des blogueurs, des journalistes ou des défenseurs des droits de l’homme à cette époque!
Or la question du Salut et de l’envoi hypothétique de Jésus par un Dieu-Amour, aimant tellement ses créatures pour sauver l’humanité est suspendue à ce Dieu de l’Ancien Testament. Et là vous découvrez toute l’erreur.

D’autre part il suffirait même de démontrer que Adam et Ève n’ont jamais existé pour que la foi en un Fils de Dieu sauvant l’humanité tombe à l’eau. Car on ne peut concevoir le plan du salut sans le péché originel hypothétique du jardin d’Eden. Or de toute évidence et d’après les exégètes eux-mêmes, l’histoire du jardin d’Eden est digne seulement d’une fable.
Le plan concocté par un Dieu pour sauver l’humanité, s’il est vraiment planifié et exécuté par un Dieu et ses anges conseillers, est une aberration en matière de stratégie. Encore que l’auteur serait Dieu! Moi-même, simple humain, si je devrais dessiner un plan pour sauver les hommes, je ferai bien mieux que le Dieu de la Bible.

Ceci dit, je ne mets pas en accusation l’Etre transcendant qui est, et qui est hors de la Bible et du Coran. Mais je pense simplement que cette histoire ou ces histoires racontées dans la Bible n’ont d’importance qu’au niveau du microcosme juif et ne peuvent pas constituer des faits universels. Je refuse de prendre la volonté et les erreurs des hommes pour une révélation de Dieu. Aucun texte ne peut prétendre contenir la volonté de Dieu. Parler au nom de Dieu est l’arnaque qui dure encore et qui malheureusement continue d’être sanctifiée par les foules. Vous ne pouvez imaginer ma colère lorsque j’apprends que dans certains pays musulmans, on condamne encore des gens pour blasphème. Au nom de quoi? Pendre des gens pour ce que Dieu n’a pas dit? On devrait au contraire pendre les Ayatollah, ces défenseurs de Dieu ou d’Allah.

En ce qui concerne l’ ‪‎islam précisément‬, je n’ai pas besoin d’autres démonstrations. L’islam n’a d’existence que par rapport au ‪judaïsme‬ et au ‪christianisme‬ qu’il a merveilleusement plagié. Or si ces deux religions ne sont fondées que sur des chimères, il est donc logique que l’islam qui est un de leur produit ne soit aussi autre chose qu’une illusion. Point.

Je respecte Jésus comme un Homme et un maître spirituel qui a enseigné la morale et des valeurs. Et c’est la même chose envers Mahomet. Pas plus! Les thèmes comme ceux-ci : -Yahvé est LE Dieu, Jésus est Dieu et/ou Fils de Dieu, le Salut en Jésus, Jésus est ressuscité- Jésus n’a pas eu d’enfant, l’Eucharistie est le corps et le sang de Jésus, le Coran est tombé du Ciel, Allah est le seul Dieu, la morale….et autres dogme sont de saintes arnaques malheureusement intouchables sous peine d’une fatwa.

Si les Africains ne se réveillent pas et dressent leurs propres nattes en matière de religion, et bien ils seront toujours gouvernés par les autres.

Charles Lebon

À propos de Charles Lebon

Charles Le Bon Vodounon est un blogueur togolais qui a rejoint @Mondoblog dans ses premieres heures. Ancien religieux seminariste de la Congégration Saint Jean Bosco, il est diplomé de l'Institut Supérieur de Philosophie et de Siences Humaines (ISPSH Don Bosco) et de l'Université de Lomé. Son texte majeur de fin de cycle porte sur Friedrich Nietzsche dont il ne cesse d'approfondir la pensée. Il vit actuellement aux Etats-Unis où il approfondie ses études. Bien qu'immergé dans une société Anglophone, il continue l'effort d'alimenter son blog en francais afin de rester proche de la communauté francophone dont il est issu et dont il reste le plus proche en matière des questions relatives au développement et aux droits humains. Son engagement au blogging est guidé par cette citation d'Anatole France: « J’ai toujours préféré la folie des passions à la sagesse de l’indifférence.» Extrait de "Le Crime de Sylvestre Bonnard" (1881). Lorsque la Sagesse, par le temps qui court, s'attable avec la Corruption, Charles Le Bon nous invite sur son blog à questioner nos quotidiens et les équations qui se posent à nous tous au moyen de la Folie.
Ce contenu a été publié dans Spiritualité et Religions, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

30 réponses à Les trois religions monothéistes : une arnaque qui dure

  1. DEBELLAHI dit :

    Vous ne serez, peut être pas adepte des idées de Philippe Geluck qui a dit:
    « Dieu a créé l’homme à son image. Ensuite, l’homme a évolué. Dieu, lui, on ne sait pas… »

    • Charles Lebon Charles Lebon dit :

      Salut @DEBELLAHI,
      Merci pour cette citation que tu partages avec nous et que je découvre.
      Je pense que Philippe Geluck avec tout son humour condense dans cette citation la problématique de la modernité face à l’éthique religieuse qui a du mal à s’adapter.
      Bien que je ne suis adepte d’aucun penseur, je trouve cette citation assez profonde et d’une certaine manière trouve sa place dans le bazar de mes idées.
      Merci encore pour le partage. :)

  2. jeogo jeogo dit :

    Charles, ton texte cause vraiment une réflexion.
    Kèdèèè!!!

    • Charles Lebon Charles Lebon dit :

      Salut mon cher @Jeogo,
      Le courage de peser et de soupeser les pensées dominantes, quelles soient religieuses, scientifiques, économiques, politiques, ne doit jamais nous quitter.
      Servir la Vérité doit nous mettre en Recherche, en Chemin. Ne quittons jamais cette Route du Questionnement. Car en réalité le monde évolue beaucoup plus par ceux qui « secouent la tête » que par ceux qui allument des bougies et brûlent de l’encens avec des kilomètres de génuflexions.

      Kèdèèè

  3. dania dania dit :

    Je suis heureux.Très heureux. Merci.

    • Charles Lebon Charles Lebon dit :

      Salut @Dania,
      J’espère que le bonheur qui t’envahit à la lecture de l’article te poussera à l’approfondir?
      Bien de choses à toi.
      Merci encore d’aimer l’article et de nous le faire savoir.

      Take care!

  4. dania dania dit :

    Charles lebon, j’ai ai parlé hier ici dans une émission radio. J’ai lu intégralement ton texte. Y’a eu pas mal de réactions. Je propose qu’on en parle INBOX. Je crois savoir qu’une Lumière se dégage de cette réflexion.

  5. Ping : Voici mes 100 versets! « Yaoundé Café Yaoundé Café

  6. LeChercheur dit :

    Le Tout Puissant est parfaitement en mesure de lire les intentions du cœur de l’homme qu’il a formé. Il a donné un pays à son peuple, un endroit où ils étaient avant qu’ils fussent amenés en esclavage en Égypte. Il ne voulait pas que ce dernier soit contaminé par les choses horribles que les habitants faisaient. Les adorateurs de Baal étaient fortement immoraux au point de jeter leurs enfants en sacrifice au feu. La réputation des Israelites les précédait. Certains peuples et individus qui ont entendu parler de ce qui s’étaient passé en Égypte, ont accepté Jéhovah comme le seul vrai Dieu et devaient renoncer à leurs pratiques passés. Ces derniers sont restés dans le pays sans problème.

    Le monothéisme était pratiqué dès le début de l’humanité, d’abord au jardin d’Éden, en dehors du jardin par Abel et Caïn puis chez Noé et sa famille les seuls survivants du déluge. Que les proches descendants de la famille de Noé en fassent mention est plus que concevable.

    Pouvez-vous me dire où vous trouvez ce terme biblique qui parle d’un lieu de SOUFFRANCE ATROCE? Ce n’est pas ce que la bible enseigne. Les souffrances éternelles dans un enfer de feu sont d’origine païenne. Après Noé et jusqu’à nos jours, durant le courant de l’histoire, les vrais adorateurs du seul vrai Dieu ont toujours formé une minorité. Aussi, on a tenté de noyer la vérité biblique sous un déluge de fausses religions, d’ignorances et conceptions de toutes sortes.

    • Charles Lebon Charles Lebon dit :

      Salut cher ami LeChercheur,

      J’ai lu avec beaucoup d’interêt vos quatre commentaires qui sont assez riches et informatifs. Je vous accorde volontier votre nom de « Le Chercheur ».

      Cependant il me semble que vous n’avez pas réussi l’effort de chercher au delà des « histoires » religieuses. Vous continuez à prêcher pour la religion Judéo-chrétienne qui n’est qu’un tissu de légendes qu’un peuple s’est donné sans le but d’asseoir sa fondation sociale.
      L’objectif de l’exégèse est de creuser les textes et de comprendre l’intention des auteurs. Pour ma part il n’est aucun doute que Dieu n’a parlé à qui que ce soit: ni à Abraham, ni à Moïse, ni aux prophètes, ni à travers Jésus, ni à Mahomet. Aucun Dieu n’a élu aucun peuple comme son Peuple. Les humains étaient sur la terre il y a des centaines de milliers d’années. Des civilisations brillantes étaient apparus des milliers d’années avant qu’Israël. Et d’un coup le Créateur de toute choses qui date t des millions d’années se réveille d’un coup pour se choisir un peuple et parler aux hommes. Pour ce faire, il se choisir un peuple en massacrant les autres pour montrer combien il est grand. D’un seul coup, il perd ses yeux rouges pour montrer qu’il est amour en acceptant son prétendu fils mourir sur la croix. Savez-vous quoi? Vous êtes devant une absurdité et une arnaque plus et simple des hommes.
      Si Dieu existe il ne se soucie même pas des hommes. Car à l’échelle de l’univers, on ne peut même pas voir l’homme au moyen d’un microscope ni même notre galaxie au moyen d’un microscope.

      Bien à toi.

  7. LeChercheur dit :

    SUITE
    Tous parents aimants se sentent concernés quand leurs enfants ont de dangereuses fréquentations ou influences. Un grand nombre de pères et de mères feront tous en leur possible pour protéger leurs enfants des gangs de rues, des vendeurs de drogues, etc. Car ils savent que trop bien ce que les mauvaises fréquentations peuvent faire. Dans notre société, les criminels sont éliminés temporairement dans les prisons. Là, certains pays ont des programmes de réinsertion sociale. Certains d’entre eux profitent de l’occasion pour changer de conduite. Il faut avouer que dans un grand nombre de cas, une fois libérés, ils veulent faire à leur tête et redeviennent un danger pour le public. Si bien que le cercle vicieux persiste.

    LA TERRE PROMISE

    Un père fera tout son possible pour mettre sa famille dans le meilleur environnement possible. On devrait ne s’attendre rien de moins du Père Céleste. Jéhovah a fait entrer son peuple dans un endroit sûr tous en lui donnant des instructions strictes qui leur permettrait, s’ils étaient obéissants, de rester dans une sécurité collective. Pour cela, c’est logique, il devait faire le ménage avant.

    Le culte idolâtre de Baal était caractérisés des sacrifices au soleil, pour la lune, pour les constellations du zodiaque. Par des orgies sexuelles où la débauche était sans bornes. Des prostitués, hommes et femmes, servaient sur les hauts lieux où les Cananéens ne se livraient pas seulement à la prostitution rituelle, mais aussi aux sacrifices d’enfants. À l’époque où les juifs entrèrent en Canaan le degré de dépravation de ses habitants avaient atteint son point culminant. Peu avant d’arrivé en terre promise, des adorateurs de Baal ont tenter de corrompre les Israelites en cherchant à les entraîner dans l’idolâtrie en les poussant à commettre des actes immoraux avec les adoratrices du Baal de Péor. En peu de temps, des milliers d’Israélites succombèrent à la tentation (Nombre 22:1–25:18). Pensez vous que Dieu allait tolérer que son peuple soit laissé à une telle influence corruptrice? Des années plus tard quand le peuple s’affaiblissait spirituellement, l’influence du culte de Baal et d’autres faux dieux revenait à la surface. Le faux culte réussissait à contaminer un grand nombre d’israélites. Quand son peuple revenait de ses péchés, Jéhovah suscitait des hommes fidèles qui nettoyaient le pays de cette influence corruptrice.

    Que ce soit envers les païens ou avec son peuple, c’est la même ligne de conduite. Avant d’agir, Jéhovah fait des avertissements et donne du temps pour le repentir.

    La terre promise n’était qu’une image des choses avenir. Jéhovah a envoyé son fils pour qu’il donne sa vie pour en rançon pour nous. Jésus et tous ses disciples prêchaient la venue du Royaume de Dieu qui va établir bientôt une paix et une sécurité éternelles sur toute la terre transformée en paradis. C’est-à-dire le rétablissement du paradis originel. Là, la méchanceté sera illimitée et la perfection perdue par Adam et Ève sera rétablie. Tel est l’espérance que donne la bible.

  8. LeChercheur dit :

    SUITE

    IL FAUT FAIRE UNE NETTE DISTINCTION DE CE QUE DIT LA BIBLE ET CE QUE DISENT LES RELIGIONS.

    Par exemple vous avez dit, « l’Eucharistie est le corps et le sang de Jésus ». La bible dit que le pain et le vin REPRÉSENTAIENT ou SYMBOLISAIENT le corps et le sang de Jésus. Voici l’explication:

    Il est vrai que certaines traductions de la Bible rendent ainsi les paroles de Jésus : “ Prenez, mangez, ceci est mon corps. ” “ Buvez-en tous ; car ceci est mon sang. ” (Matthieu 26:26-28, Bible de Jérusalem). Il est également vrai que le mot éstin, une forme du verbe “ être ” en grec, a principalement pour sens “ est ”. Mais ce verbe a aussi le sens de “ signifier ”. Il est à noter que de nombreuses versions de la Bible traduisent couramment ce verbe par “ signifier ”, “ représenter ”. C’est le contexte qui permet de déterminer l’équivalent exact. Par exemple, en Matthieu 12:7, bien des traductions de la Bible rendent éstin par “ signifier ” : “ Si vous aviez compris ce que signifie [en grec : éstin] : C’est la miséricorde que je veux, et non le sacrifice, vous n’auriez pas condamné des gens qui sont sans faute. ” — Bible de Jérusalem.

    À ce sujet, de nombreux biblistes respectés reconnaissent que le mot “ est ” ne rend pas exactement la pensée de Jésus dans ce passage. Ainsi, après avoir analysé la culture et la société où évoluait Jésus, le théologien catholique Jacques Dupont a abouti à la conclusion que le moyen “ le plus naturel ” de traduire ce verset serait : “ Ceci signifie mon corps ” ; ou : “ Ceci représente mon corps. ”

  9. LeChercheur dit :

    Il y a plusieurs raisons pour lesquelles les humains croient ou ne croient pas en Dieu. Chaque cas est particulier. Le milieu de vie de chacun influence. L’enseignement reçu ou l’absence d’enseignements. Certains ne veulent tous simplement pas y croire, ce qui leur permet de faire bon leurs semble sans rendre des comptes à Dieu. D’autres sont venus incroyants à cause d’un drame personnel ou de l’état atroce que vivent des proches ou une partie de l’humanité. D’autres ont cessé à cause des abus, des mensonges et des crimes commis par diverses religions. Ils se demandent comment un Dieu d’amour peut-il approuver de tels crimes. Eh bien, Dieu n’approuve pas.

  10. unvisiteur dit :

    Les contradictions ainsi que les erreurs scientifiques dans les livres des différentes religions constituent à elles seules la preuve irréfutable de l’inexistence de Dieu.Plus simple il n’y a pas .

  11. LeChercheur dit :

    À propos des erreurs scientifiques. Voici quelques raisons pourquoi l’on peu faire confiance en la Bible :

    L’HONNÊTETÉ DE LA BIBLE

    Les gens d’expérience et matures font rarement confiance aux vantards, pourquoi? C’est qu’ils font régulièrement usage à la fois d’exagérations et d’omissions des choses qui peuvent ternir leur image. Pour soigner leur image, ils ont souvent recours au mensonge.

    Quand on consulte les écrits des dirigeants païens qui vivaient aux temps bibliques, nous constatons une profonde dissimilitude avec la bible. Très souvent, les rois exagéraient leurs victoires et diminuaient ou carrément ignoraient leurs défaites dans leurs écrits. La vantardise et l’élévation étaient une pratique courante. Seule la bible fait exception.

    Les bonnes et mauvaises actions des rois et autres personnages bibliques sont étalées avec franchise ainsi que leurs victoires et défaites. Les nombreux jugements de Dieu défavorables envers ces derniers également. Bref, la bible ne ménage personne. Par exemple, Moise, Aaron et David ont été sévèrement réprimandés ainsi que le peuple dans son entier. En général, on aime à ce que l’on nous dit la vérité. C’est ce que la bible fait. Dieu désir des adorateurs qui cherchent et pratiquent la vérité.

    SON ENSEIGNEMENT MORAL

    Lorsque ses lois et principes sont observés, elle favorise un meilleur milieu de vie. La moralité biblique contrastait avec celles des nations païennes environnantes.

    LA CONTAMINATION MICROBIENNE

    La bible n’est pas un ouvrage scientifique. Mais quand elle aborde le sujet, elle est étonnement exact. Il y a des règles et récits bibliques qui sont en accord avec des faits scientifiques, qui furent connus des hommes, que des siècles voir des milliers d’années plus tard.

    Alors que l’existence des microbes n’est connue des humains que depuis environ 200 ans, les exigences sanitaires consignées au chapitre 23 de Deutéronome diminuent de beaucoup la contamination bactérienne. En résumé, les latrines devaient être éloignés du camp et les excréments recouverts. Ceci est en accord avec les règles modernes sanitaires en région éloignée où il n’existe pas de facilité.

    Il y a pas si longtemps, il y a 200 ans, les médecins ont contaminé beaucoup de patients en touchant des cadavres puis en faisant des accouchements, des opérations ou soignants des malades sans se laver les mains. Pourtant des milliers d’années avant, la loi biblique exigeait qu’au contact d’un cadavre, les Israélites se devaient de se laver ainsi que les vêtements qu’ils portaient (dans la médecine d’aujourd’hui, pour évité que les vêtements soient contaminés, ont met souvent un vêtement jetable par dessus, et le but est le même, évité la contamination). Les cadavres ne laissent pas toujours des traces visibles. Comment les Israélites pouvaient savoir que les vêtements pouvaient constituer un danger potentiel?

    Au temps biblique, il fallait éviter l’absorption et tout contact avec le sang. Aujourd’hui, pour des raisons sanitaires, beaucoup de pays exigent que les animaux soient vidés de leur sang avant la consommation. L’infirmière qui fait une prise de sang se protège à l’aide de gants, contre une possible contamination. Après la vaccination, on jette immédiatement et de façon sécuritaire les seringues pour la même raison.

    Quand une maladie infectieuse se manifeste, comme c’est actuellement le cas en Afrique avec l’Ebola, la mesure immédiate à faire est la mise en quarantaine pour combattre la propagation. Selon une source, la mise en quarantaine n’existe que depuis le XVIIe et c’était pour éviter la propagation de la peste. Des milliers d’années auparavant, la bible elle imposait la mise en quarantaine des lépreux. Comment Moïse pouvait savoir tout cela, alors que l’existence des microbes était totalement inconnue? Il a bien fallu une inspiration divine.

    D’AUTRES FAITS SCIENTIFIQUES

    Prenons le récit de la création. L’ordre dans lequel la vie fut créée correspond dans l’ensemble, à l’ordre observé par les archéologues. Or, au temps où le livre de la Genèse fut rédigé, les fouilles archéologiques n’existaient pas. Moïse n’avait aucun moyen de savoir cela. Il a bien fallu une inspiration divine.

    Bien avant les confirmations scientifiques, la bible spécifia que la terre était en forme de cercle (Isaïe 40 : 22) et suspendue dans le vide ( Job 26 : 7 ).

    La bible décri avec simplicité et avec justesse le parcours cyclique de l’eau sur la terre. (Ecclésiaste 1 : 7)

    LOI DE LA GÉNÉTIQUE

    La Genèse dit : les animaux se reproduisent selon leurs espèces. Ceci est conforme à la loi sur la génétique et au constat. Les éleveurs d’animaux le savent très bien, il y a des limites aux croisements des animaux. Deux exemples, un cheval se croise avec un âne, produisent un mulet qui est stérile, fin de l’espèce. Un lion se croise avec un tigre, donne des petits dans la majorité des cas stériles. Dans les rares cas où ils ne le sont pas, ils sont tellement tarés qu’ils ne peuvent pas survivre à l’état sauvage et leurs rejetons seront probablement stériles, fin de l’espèce.

    L’humanité a hérité de l’imperfection à cause du péché d’Adam et Ève et conforme aux lois scientifiques sur la génétique. Bref, les enfants héritent des caractéristiques de leurs parents.

    LES PROPHÉTIES BIBLIQUES

    À cause de l’ère atomique et de la pollution planétaire, une éventuelle disparition de la terre et de la vie provoquée par la capacité scientifique et industrielle de l’homme est du domaine du possible. Ce sujet est abordé tous les jours et n’étonne plus personne. Toutefois, ces capacités n’étaient pas envisageables aux temps bibliques. Rien ne menaçait sérieusement la terre.

    Alors, comment expliquer que la bible aborde le sujet?

    Le Créateur stipule qu’il a solidement formé la terre et fait ces étonnantes précisions; la terre n’a pas été créée pour rien, il l’a faite pour être habité (Esaie 45 : 18), la terre va rester pour des temps indéfinis (Ecclésiaste 1:4) et se fait rassurent en ajoutant que les justes vivrons pour toujours sur la terre (Spaume 37:29). Seul le Créateur qui connait l’avenir pouvait savoir que la terre allait être à une époque menacée.

    Le livre de la révélation ou l’apocalypse qui fut rédigé pour le temps de la fin contient plusieurs prophéties. L’une d’entre elles dit que le Créateur va détruire ceux qui ruinent la terre. (Apocalypse ou Révélation 11 : 18) Comment savait l’apôtre Jean qu’un jour la terre serait ruinée par l’homme? Il fut forcément inspiré par Dieu. Nous sommes tous en mesure de constater aujourd’hui que la terre est saccagée par l’intervention humaine. Toutefois, Dieu promet que la terre va toujours exister et habiter par l’homme. Cela veut dire également que Dieu va intervenir.

  12. LeChercheur dit :

    Unvisiteur,

    Vous parlez de divers livres religieux qui se contredisent. C’est l’évidence puisque leurs croyances sont différentes. Les hommes politiques se contredirent régulièrement puisqu’ils défendent des idéologies différentes. Même des scientifiques, des médecins, des évolutionnistes se contredisent. Ceci n’est pas une preuve irréfutable de l’inexistence de Dieu.

  13. LeChercheur dit :

    Charles Lebon,

    Si je parle de la bible, c’est que je suis convaincu qu’elle est la parole de Dieu. Elle se distingue des autres écrits religieux et autres de bien des manières. Votre sensibilité envers les souffrances humaines vous honore.

    POURQUOI DIEU PERMET LES SOUFFRANCES?

    De grands malheurs arrivent aux hommes. Par exemple, quand la mort d’un être cher arrive, on a souvent entendu un ministre de culte pris au dépourvu dire que « c’était la volonté de Dieu » ou encore « Dieu avait besoin de votre père, de votre mère, de votre conjoint ou de votre enfant comme ange dans le ciel ». Ils laissent également entendre que Dieu a déterminé longtemps à l’avance tout ce qui arriverait. Quand les gens vivent de grandes souffrances comme seule consolation on leur répond souvent « Dieu agit de façon mystérieuse ». En plus de ne pas être consolantes, toutes ces réponses présentent le Créateur de l’homme sur un faux jour et démontrent une incompréhension de Dieu et des textes bibliques.

    1- La Bible déclare : « Loin du vrai Dieu d’agir méchamment et du Tout-Puissant d’agir injustement! » — Job 34:10.

    2- Ce n’est pas Dieu qui dirige le monde, mais Satan. Le monde entier se trouve au pouvoir du méchant. (1 Jean 5:19 ).

    3- L’humanité est imparfait et pécheresse depuis la rébellion dans le jardin d’Éden. La loi de l’hérédité stipule que les enfants héritent des caractéristiques de leurs parents. Adam et Ève avaient perdu la perfection. Ils ne pouvaient donc pas donner ce qu’ils n’avaient pas à leurs enfants.

    4- Une autre raison, « temps et événement imprévu » arrivent à tous (Ecclésiaste 9:11). Il nous arrive tous simplement d’être au mauvais endroit et au mauvais moment.

    DIEU EN EST PAS RESPONSABLE, MAIS IL PERMET LES SOUFFRANCES, POURQUOI?

    Quand Satan a poussé Adam et Ève de désobéir à Jéhovah, une question importante a été soulevée. En traitant le Créateur de menteur qui prive ses sujets de bonnes choses, Satan a attaqué la souveraineté de Jéhovah. Il a mis en cause le droit de Dieu de diriger (Genèse 3:2-5).

    POURQUOI JÉHOVAH N’A-T-IL PAS TOUT SIMPLEMENT DÉTRUIT LES REBELLES EN ÉDEN ?

    Adam et Ève ont dit en quelque sorte : « Nous n’avons pas besoin de Jéhovah pour nous diriger. Nous sommes assez grands pour déterminer le bon du mauvais. » Si Jéhovah avait sur le champ détruit les rebelles et avait recommencé à zéro, comment Jéhovah pouvait-il régler cette question? Comment pouvait-il enseigner à toutes les créatures intelligentes (humaines et angéliques) que les rebelles avaient tort et que ses façons d’agir sont les meilleures? « Je sais bien, ô Jéhovah, qu’à l’homme tiré du sol n’appartient pas sa voie. Il n’appartient pas à l’homme qui marche de diriger son pas. » — Jérémie 10:23. Jéhovah a créé les humains avec le libre arbitre, mais il ne les a pas créés avec la capacité de se diriger eux même. Dieu a donc laissé pour un temps à Satan de devenir le chef (Luc 4: 5,6) ou le dieu (2 Corinthiens 2:4) de ce monde et les humains eux, de se diriger eux-mêmes pour démontrer s’ils étaient capables de faire mieux que lui avec les résultats que l’on connait. De plus, si Dieu avait détruit nos premiers parents, aucun d’entre nous ne serait vivant pour lire ces lignes.

    POURQUOI SI LONGTEMPS?

    Dieu a laissé aux rebelles de présenter leurs arguments. Sous l’influence de Satan (Jean 12 : 31), les humains ont pu essayer toutes les formes de gouvernement. Ils ont fait des progrès dans le domaine de la science et dans d’autres domaines. Toutefois, ils sont toujours incapables d’empêcher l’injustice, la pauvreté, la criminalité, les guerres et le saccage de la terre, de l’air et de la mer. Il est véridique le texte biblique qui dit : « l’homme domine l’homme pour son malheur. » — Ecclésiaste 8:9. C’est un constat d’échec monumental.

    LA SOLUTION DE DIEU

    Nous connaissons tous l’expression « œil pour œil et dent pour dent » qui souligne la notion juridique d’un prix de rachat équivalant. Par exemple, en Israël, si un taureau avait encorné et blessé ou tué un humain, une compensation était exigée. Son propriétaire devait s’entendre avec la famille de la victime pour un prix de rachat équivalant. De nos jours, on donne des compensations aux familles des victimes d’écrasement d’avion. Après négociations, on fait des échanges de prisonniers ou on libère quelqu’un en échange d’une rançon. Dans la bible, la similitude essentielle entre les différents termes hébreux et grecs traduits par « rançon » et « racheter » réside dans l’idée d’un prix, une chose de valeur, donnée pour effectuer le rachat, ou rédemption. Les notions d’échange, ainsi que celles de correspondance, d’équivalence ou de substitution, leur sont communes. C’est-à-dire qu’une chose est donnée pour une autre, ce qui satisfait aux exigences de la justice et permet qu’un compte soit soldé.

    Nous sommes tous des descendants d’Adam qui a perdu la perfection. Pour réparer les dégâts causés par la perte de la perfection d’Adam, il fallait une rançon équivalente, c’est-à-dire la vie d’un homme parfait. Jéhovah a offert son fils Jésus qui s’est offert volontairement comme rançon correspondante (Matthieu 20: 28). D’ailleurs Jésus est qualifié de second Adam (1 Corinthiens 15: 45).

    RETOUR AU DESSEIN ORIGINAL

    Que serait-il arrivé si nos premiers parents étaient restés fidèles? Les humains parfaits seraient actuellement sur la terre dans un paradis. Jéhovah accomplit toujours ses desseins (Isaïe 55:10, 11). Les Écritures montrent que Dieu accorde à ses créatures le privilège et la responsabilité du libre choix, de l’exercice de la liberté morale, ce qui les rend comptables de leurs actes (Deutéronome 30: 19,20). À ceux qui lui seront fidèles :

    « Et il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus ; ni deuil, ni cri, ni douleur ne seront plus. Les choses anciennes ont disparu. » Révélation ou Apocalypse 21: 4.

  14. Unvisiteur dit :

    Je me suis mal exprimé ,je voulais dire que chaque livre comporte des contradictions dans ÇE qu’il dit ,et non par rapport aux autres .
    Tu dis concernant la loi de la génétique ,tu dis que l’humanité a hérité de l’imperfection a cause du peche d’Adam et eve ,peux tu ETRE plus explicite?

  15. LeChercheur dit :

    Tu dis concernant la loi de la génétique, tu dis que l’humanité a hérité de l’imperfection à cause du péché d’Adam et Ève, peux tu ÊTRE plus explicite?

    En tant que Dieu Saint, Jéhovah personnifie la perfection dans tout. Il est naturel que ses créatures angéliques et humaines aient été créées parfaites, sans défauts et devaient vivres éternellement sur la terre. En effet, les cellules humaines ont la capacité de se renouveler contrairement aux animaux, mais inexplicablement ce processus finit par s’arrêter avec l’âge.

    Le premier homme Adam et la première femme Ève ont été créés physiquement et aussi moralement parfaits à l’image de Dieu, c’est-à-dire avec la capacité de refléter les qualités morales de leur Créateur. Disons que c’était inscrit au départ dans leur code génétique. S’il n’y avait pas eu une rébellion de leur part, les enfants d’Adam et Ève auraient hérité de la perfection de leurs parents parfaits. Notez que la plupart des scientifiques admettent que les humains constituent une seule famille et qu’ils ont une origine commune. Ce qui est compatible avec l’existence du premier couple humain dans le jardin d’Éden.

    Jéhovah dans son amour a installé le premier couple humain dans un lieu de délices, le Jardin d’Éden. Ils ne leur manquaient de rien et ils avaient des relations harmonieuses entre les humains et lui. De son côté, Jéhovah n’a pas créé des robots. Aussi il a donné le Libre arbitre à ses créatures humaines et angéliques. Un père et une mère, comprend surement ce point. Les parents aiment que leurs enfants leur obéissent non parce qu’ils sont obligés, mais parce qu’ils les aiment. Le Père céleste est animé des mêmes sentiments.

    De tous les arbres fruitiers dans le jardin, une seule restriction fut imposée à Adam. C’était l’interdiction de manger le fruit de l’arbre de la connaissance du bon et du mauvais (Genèse 2:16, 17 ; 3:2, 3).

    La première créature à se rebeller fut un ange, la bible l’appelle Satan qui signifie l’Opposant. Dans la Bible Satan est également appelé le Tentateur, le Faux Accusateur ou Calomniateur, le Père du mensonge et le dieu de ce système de chose. Satan incita Ève à se rebeller en la trompant et présentant Jéhovah comme un menteur. Puis Adam désobéit volontairement à son tour. D’autres anges que la bible appelle démons ont suivi Satan. Dès lors, les humains et les anges rebelles ont perdu la perfection. Figurément, avec un code génétique altéré, Adam et Ève ne pouvaient plus transmettre une perfection qu’ils ne possédaient plus. Ainsi nous tous, nous avons hérité d’Adam et Ève ce qui explique notre inclination à pécher.

    UN ESPOIR POUR TOUS

    Pour donner l’espoir pour les descendants d’Adam, Jéhovah a donné, dans le livre de le Genèse, sa toute première prophétie qui touche toute l’humanité.

  16. Un Dieu qui ne serait pas omniscient ni omnipotent serait une grosse farce stupide.
    En conséquence de quoi, soit Dieu existe et il sait ce qu’il a fait, il sait que le Diable n’existe pas et ne l’a pas inventé.
    Soit Dieu n’existe pas…..
    Si Dieu omniscient et omnipotent a créé l’univers, IL SAVAIT CE QU’IL FAISAIT.
    En conséquence de quoi, TOUT est écrit et TOUT s’enchaîne inexorablement.
    POUR AUTANT
    Les lois scientifiques étant inhérentes à l’Univers, les humains TROUVENT la liberté en DECOUVRANT ces lois et en agissant CONFORMEMENT à cette CONNAISSANCE.
    « Elles sont déjà là » ! Après l’accord d’un activiste des Témoins de Jéhovah et de beaucoup de musulmans du Havre, c’est un autre croyant – juif – qui affirme son accord avec le socle gnoséologique du matérialisme

  17. Unvisiteur dit :

    Des légendes ,rien que des légendes ,pour mieux commander et arnaquer les hommes .
    Des malins ,illuminés veulent nous faire croire n’importe quoi ,rien que pour leur intérêt .
    Comme la legende d’Adam et eve .

  18. HA HA HA !!
    Mais en tant qu’athées, j’ai un argument énorme pour prouver que le CONCEPT d’Adam et Eve n’a pas pu être inventé par un CROYANT mais par un INCROYANT.
    Un croyant il aurait IMAGINE que le Dieu aurait créé une FAMILLE ENTIERE ou une TRIBU ENTIERE
    Un non croyant scientifique il a essayé de REMONTER DANS LE TEMPS par logique….
    jusqu’à n’avoir que deux personnes..
    Et là il a bloqué….
    IL ne connaissait pas la LTQQ

  19. Unvisiteur dit :

    Croyant ou pas ,cela n’empêche pas que cette histoire d’Adam n’est qu’une LEGENDE .autrement elle n’a rien de réel ,donc Dieu sensé les avoir créés ne peut exister ,du moins suivant ce raisonnement .

  20. LeChercheur dit :

    À propos de l’avant-gardisme de la Parole de Dieu rédigé dans la bible, sur la lutte contre la contamination microbienne, sur le fait qu’elle spécifia que la terre était en forme de cercle (Isaïe 40 : 22) et suspendue dans le vide ( Job 26 : 7 ), à propos du bien de son enseignement moral, sur la loi de la génétique de la « reproduction selon l’espèce » que nous pouvons faire le constat chaque jour et encore moins sur la prophétie qu’un jour la terre allait être saccagée par l’homme (Apocalypse ou Révélation 11 : 18,) je prends hélas bien note que vous ne dites rien.

    Vous auriez sûrement été impressionné si j’avais remplacé « bible » par une quelconque civilisation de l’antiquité. Vous aurez sans doute poussé une exclamation du genre « c’est ahurissant! » Mais, comme cela vient de la bible…

    Quelque chose s’est placé entre vous et un comportement plus usuel, peut-être est-ce les préjugés ou le peu de connaissances biblique? Peut-être avez-vous succombé à la propagande darwinienne qui vous ferme à l’idée de regarder l’envers de la médaille. Peut-être êtes-vous de ceux qui ont décidé d’être athées pour ne pas rendre des comptes à Dieu? Peut-être avez-vous été choqué par les crimes perpétrés par certaines religions qui présentent Dieu sous un faux jour ou par le grand nombre de religions? Il se peut que votre milieu vous ait fortement influencé ou pour toutes autres raisons, sachez qu’après un regard critique sur la théorie de l’évolution et/ou d’une étude approfondie de la bible, plusieurs athées sont devenus ou redevenus croyants. Considérant les quelques faits bibliques cités ci-dessus, cela devrait à tout le moins vous permettre de jeter un regard plus objectif sur la Parole de Dieu rédigée il y a des milliers d’années dans la bible.

    LE RÉCIT SUR ADAM ET ÈVE

    La science génétique a depuis longtemps confirmé que les humains ont tous une même origine, c’est-à-dire un premier père et une première mère, ce qui est en accord avec le récit de la création dans la Genèse. Le livre biblique d’Acte 17:26 dit que d’un seul homme, Dieu a fait toutes les nations d’hommes pour habiter sur toute la surface de la terre c’est en parfait accord avec la loi de la génétique.

    Il est intéressant de noter que Dieu fit dormir Adam (comme on le fait dans une importante opération chirurgicale,) a pris une de ses côtes, pour s’en servir lors de la création de la première femme. La science a démontrée que si la membrane de tissu conjonctif d’une côte est intacte, elle repousse. Incorporant ainsi des éléments d’Adam dans Ève, cela soutient encore plus fortement que l’humanité forme génétiquement une même famille. L’emploi de la côte d’Adam dans la création de la première femme fait pensé à des découvertes scientifiques sur le clonage. En 1996, le mouton Dolly, a été cloné à partir d’une glande mammaire de brebis. En 2008 à partir de cellules de peau prélevées sur des adultes ont a obtenus des embryons humains matures. Le récit biblique dit que Jéhovah créa Adam à partir de la poussière du sol. La science nous dit que le corps humain est constitué de 41 éléments chimiques or, on les retrouve tous sur le sol de la terre. C’est donc encore une fois, en accord avec la science.

    Selon la bible, Jéhovah a créé les humains pour vivre éternellement sur une terre paradisiaque à condition qu’ils restent obéissants. Regardons le cerveau humain dont sa structure physique de l’ADN est la chose la plus complexe jamais découverte dans l’univers. Grâce aux recherches comme ceux de James Watson et Gerald Edelman, la science a découvert que si nous considérions toutes les connexions et toutes leurs combinaisons possibles, notre cerveau pourrait en théorie, fonctionner indéfiniment.

    Il y va de même pour la structure très complexe du corps humain. Il est constitué de quelque 7 000 quatrillions d’atomes, de 100 billions de cellules, de dizaines d’organes et d’au moins neuf systèmes majeurs. Pourtant, contrairement aux animaux, les cellules humaines se régénèrent régulièrement avec une copie exacte de notre ADN. En théorie, ce processus devrait être sans fin. C’est une grande énigme pour la science le fait que ce processus cesse de fonctionner. Selon le biologiste John Medina, ils y auraient de mystérieux signaux qui ordonneraient aux cellules de vieillir et de mourir. Il n’est donc pas étonnant que la science ne soit pas encore parvenue à comprendre entièrement la mort. Ces faits s’accordent avec le dessin original de Dieu concernant la possibilité de vie éternelle pour Adam, Ève et leurs descendances. Si la science n’a pas de réponse concernant la fin de processus de renouvellement des cellules humaines, la bible elle en donne l’explication, la désobéissance d’Adam et Ève a détraquée le fonctionnement de leur corps.

    Ne trouvez-vous pas que pour un soi-disant mythe, le récit biblique de la création d’Adam et Ève étonne par son exactitude scientifique?

  21. LeChercheur dit :

    LE HASARD IMPOSSIBLE, IL FALLAIT L’INTELLIGENCE D’UN DIEU TOUT-PUISSANT.

    Sur les quelques millions d’explosions donc les humains ont été spectateurs, personne n’a été témoin qu’une explosion mettait les choses en place et crée quoi que ce soit. Au contraire, l’observation démontre que : plus l’explosion est grande, plus grand le chaos. Une explosion détruit, elle ne construit pas. Les débris sont expulsés de tous côtés, sans but précis. Si le Big Bang fut le commencement de tout, eh, bien la plus extraordinaire explosion que jamais l’univers n’a vécue, a été obligatoirement dirigé.

    1- La théorie du BIG BANG!

    Notons que c’est une théorie qui n’est pas nécessairement en contradiction avec la bible. Comme l’Univers semble être en expansion, une majorité de scientifiques y adhèrent. Ce Big Bang notez bien qu’il ne s’est pas éloigné dans toutes les directions. D’ailleurs, le télescope révèle une anomalie à l’axe Nord de notre planète. Cet espace « stellaire » (de 300 millions d’années-lumière) en comparaison aux autres directions contient beaucoup moins d’étoiles. Les scientifiques jusqu’à ce jour ne peuvent l’expliquer.

    S’il y a eu un « Big Bang », il se devait d’être dirigé, un réglage précis au millionième de seconde!!!….

    Dès le départ, il y a déjà impossibilité du point de vu de l’évolution. Voici ce que les évolutionnistes ne vous disent pas. Un univers en expansion doit recourir à une force colossale pour s’échapper à la gravitation de l’univers tout entier. Mais en plus, cette force doit être intelligente :

    « Si l’univers s’était dilaté un millionième de millionième (10-34 de seconde) plus vite, toute la matière de l’Univers serait aujourd’hui dispersée. Si la vitesse avait été un millionième de millionième plus lente, les forces gravitationnelles auraient provoqué l’effondrement sur lui-même de l’Univers au cours du premier milliard d’années de son existence. Là encore, il n’y aurait eu ni étoiles à durée de vie longue, ni vie (pour que les lois de la physique soient respectées, il a fallu aussi que la température baisse de quelques millions de degrés en une vingtaine de minutes! Si, à un certain moment dans le passé, l’univers était proche d’un état singulier caractérisé par une taille infinitésimale et une densité infinie, nous sommes bien obligés de nous demander ce qu’il y avait avant et ce qu’il y avait à l’extérieur de l’Univers » (…) « Le problème du Commencement s’impose à nous » le professeur Bernard Lowell.

    Comme on peut recréer toutes les particules élémentaires par la matérialisation de l’énergie, c’est que la matière avait une source d’une puissance énergique colossale. Les évolutionnistes n’osent pas se poser la question ce qu’il y avait « avant » ni qui a causé le Big Bang. Mais soudain sans trop savoir pourquoi et comment, une gigantesque explosion, le Big Bang ! La matière est apparue dans une chaleur calculée en environ 10 milliards de kelvins en une seconde et la température baisse de quelques millions de degrés en une vingtaine de minutes! On ne vous dit pas que c’est scientifiquement inexplicable.

    À titre de comparaison. La température à l’intérieur de l’étoile est impossible à mesurer avec précision. Mais grâce à l’analyse spectrale, on peut mesurer la luminosité. Notre soleil est une étoile de 5500 °C (5800K) quand à son noyau on l’estime à 15 millions de kelvins. On estime qu’il lui faudra plusieurs milliards d’années avant de se refroidir et s’éteindre. Nous parlons ici d’une petite étoile en comparaison aux étoiles blues les plus chauds qui ont une luminosité qui atteignent 50 000 kelvins le refroidissement sera plus long. Mais cela n’est rien en comparaison de l’explosion du Big Bang qui aurait donné naissance à des milliards de galaxies! Quelle est l’intervention qui a permis le refroidissement de millions de degrés en une vingtaine de minutes, d’un réglage précis au millionième de seconde et d’une vitesse précise d’un millionième de millionième?

    Les probabilités du Big Bang par le hasard

    Des astrophysiciens de l’Université de Guelph au Canada à l’aide de puissants ordinateurs ont fait des simulations pour connaître s’il y avait une chance qu’un système solaire comme le nôtre c’est-à-dire supportant la vie puisse venir à l’existence. L’Université de Northwestern a également fait les mêmes recherches. Plusieurs centaines de simulations ont été faites. Aucune simulation n’a permis la formation comme notre système solaire.

    Le célèbre mathématicien et physicien Roger Penrose a calculé les probabilités que le Big Bang soit venu par hasard de 1 suivi de 123 zéros, c’est plus que le nombre de neutrons et de protons dans l’univers! C’est IMPOSSIBBLE. Penrose qui se considère comme un homme réaliste, fit la remarque suivante : « Celui qui est à la source du Big Bang devait avoir une énergie sans limites. » (Roger Penrose, The Emperor’s New Mind, 1989 ; Michael Denton, Nature’s Destiny, New York : The Free Press, 1998, p. 9)

    Au Canada grâce à la mathématique on s’est rendu compte que les revendeurs de billets de loto gagnaient 3.5% des prix. Une chance sur un billion de billions de billions. Il est devenu évident que les vendeurs de billets de loterie gagnaient bien plus de gros lots qu’ils auraient dû par le simple jeu du hasard. Les statistiques avaient prouvé l’existence d’une fraude de loterie d’envergure. On a donc conclu que le nombre important de revendeurs gagnants à la loto ne pouvaient pas être le fruit du hasard. C’était IMPOSSIBLE. Après enquête, effectivement on a découvert une multitude de fraudes. Le simple fait qu’on gagne 3,5 fois sur 100 est calculé IMPOSSIBLE. Le professeur Jeffrey S. Rosenthal, département de statistique de l’Université de Toronto dans le Toronto Star dit ceci : « à la loto du 6/49 on a une chance sur 14 millions. Si vous achetez un billet par semaine, les chances de regagner une seconde fois sont une tous les 250,000 ans. » Pas à tous les coups comme ce fut le cas au Big Bang. On parle ici qu’une chance sur 14 millions !

    En ce qui concerne le Big Bang c’est une chance sur 1 suivi de 123 zéros. Ce nombre est tellement grand, qu’il n’existe pas de mots pour le décrire. En plus, nous ne parlons pas d’un taux de réussite de 3,5 % qui était jugé IMPOSSIBLE, mais un taux de 100 % en ce qui concerne la création de l’Univers par le hasard! De plus, il aurait fallu avoir le même taux de 100 % en ce qui concerne la première cellule vivante qui est l’une des choses les plus complexes observées par l’homme! C’est impossible!

    « … Il est des questions auxquelles les scientifiques ne répondront jamais. Admettons qu’il y ait eu un Big Bang voilà 12 milliards d’années. Mais pourquoi a-t-il eu lieu? Comment les particules se sont-elles trouvées là au départ? Qu’y avait-il avant? » Tom Utley écrivain
    « Il est difficile de ne pas céder à la tentation que la structure actuelle de l’Univers, appariement si sensible aux petits changements dans les nombres, a été plutôt soigneusement planifié. La concomitance apparemment miraculeuse des valeurs numériques que la nature a attribuées à ses constantes fondamentales restera certainement la preuve par excellence d’un élément d’une conception cosmique. » Le physicien et cosmologiste Paul Davies.
    Paul Davis tente d’expliquer pourquoi l’existence des lois fondamentales produit des résultats déterminés au lieu de générer un désordre total à constater ceci :
    « Les neutrons sont juste un peu plus lourds que les protons. Si c’était l’inverse, les atomes ne pouvaient pas exister, car tous les protons dans l’univers auraient été des neutrons peu après le Big Bang. Aucun proton, alors aucune nucléase atomique et aucun atome. Aucun atome, aucune chimie, aucune vie. L’univers semble propice à recevoir la vie. Alors que se passe-t-il? » The Guardian 26 juin 2007.
    À propos de la Nature, il parle de « scénario » d’un « ordre de choses cohérent » Paul Davis constate que la nature est une « manifestation de lois mathématiques ingénieusement imbriquées » il ajoute : « Faut-il alors que les scientifiques matérialistes – ceux qui excluent le recours à la divinité comme principe explicatif – ne peuvent faire autre chose que de constater l’existence des lois fondamentales, aux origines inexpliquées, flottant si l’on peut dire comme autant de principes organisateurs au-delà (ou au-dessus) du monde matériel et du monde biologique » Le Monde 11 juillet 2007.
    Résumons dès le début de l’Univers

    1- L’obligation d’un réglage précis au millionième de seconde!!!…

    2- La vitesse précise d’un millionième de millionième.

    3- La température baisse de quelques millions de degrés en seulement une vingtaine de minutes, alors qu’une étoile moins chaude prend des millions voir des milliards d’années à s’éteindre!

    4- Les neutrons furent créés juste un peu plus lourds que les protons sinon rien n’aurait été possible.

    5- La science statistique démontre que le Big Bang et la vie dans la Voie lactée due au hasard sont du domaine de l’impossibilité.

    6- Dès le départ, un dessein, un scénario, un plan se cachait derrière le Big Bang.

    7- Qu’elle énergie colossale à provoquer et dirigée tout ça? Et qu’avait-il avant?

    C’est pour cela que le Créateur Jéhovah est qualifié dans la bible de Dieu Tout-Puissant et d’infiniment sage.

    Si un seul de ces éléments manque, le Big Bang aurait été impossible. Le hasard a fait ça?

    Les conséquences du Big Bang ne s’arrêtent pas là. Avec lui naquirent les quatre forces fondamentales de l’univers qui nécessitent également un réglage précis. C’est ce que je vais vous parler prochainement.

    Puisqu’on parle du Big Bang qui nécessitait à la fois une force et une intelligence illimité, les textes bibliques ci-dessous sont en accord avec la célèbre formule établie par Einstein, E=mc2 : L’univers a été produit par une source d’énergie vive et de force.

    « Levez bien haut vos yeux et voyez. Qui a créé ces choses? C’est Celui qui fait sortir — selon le nombre — l’armée qu’elles sont ; il les appelle toutes par leur nom. Par suite de l’abondance de l’énergie vive, car il est aussi vigoureux en force, pas une ne manque. » Isaïe 40 : 26.

    « Il est Celui qui a fait la terre par sa force, Celui qui a solidement établi le sol productif par sa sagesse, et Celui qui, par son intelligence, a étendu les cieux » Jérémie 10 : 12.

  22. LeChercheur dit :

    2- LES 4 FORCES FONDAMENTALES

    L’atome

    L’atome domine l’univers, il est constitué d’électrons (chargés négatifs, indiscernables et délocalisés) et de protons (chargés positifs) en nombre identique sinon ils ne pourraient exister, car l’équilibre électromagnétique serait renversé. Le nombre de protons et de neutrons du noyau définit l’élément atomique. À la vitesse constante de 2.000 km par seconde ils orbitent indéfiniment autour du noyau qui est 100,000 fois plus petit. Ils ont la capacité de s’unir pour former la matière. Nous remarquons que l’explosion du Big Bang, qui comme tout autre explosions, est censée être « chaotique » aurait formé l’univers dans lequel, chez l’atome, un certain ordre règne. Alors qu’un hasard aveugle aurait produit une vaste majorité d’atomes inutiles, il n’existe pas d’atomes inutiles et sans buts. Bref, c’est une réussite à 100 % du premier coup!

    La force électromagnétique : c’est grâce au réglage précis de la force électromagnétique que les électrons sont maintenus autour du noyau de l’atome (la vitesse de rotation des électrons et proche de celle da la lumière). Sinon, les atomes ne pourraient pas se combiner pour former des molécules. Si la force électromagnétique était trop forte, les électrons seraient capturés par le noyau de l’atome, la réaction chimique entre les atomes impossibles, donc la vie impossible. Un mauvais réglage aura des effets sur l’activité solaire, rendant la photosynthèse impossible. Cette force électromagnétique est remarquablement conçue. La structure de l’atome est calibrée (force centrifuge) pour contre balancer la gravité! Cette précision est vitale. Sans celle-ci, l’univers exploserait ou s’effondrerait comme un trou noir! Comme nous sommes en mesure de le constater dès le début nous y voyons une étonnante précision avant que les
    Systèmes ne soient en place. Comme si on avait prévu leurs existences comme la gravité (qui n’est pas vraiment comprise) par exemple.

    La molécule d’eau : La molécule d’eau très complexe est essentielle à la vie. Elle est unique, on peut la trouver sous ces trois différentes formes : la glace (solide), l’eau (liquide) et la vapeur (gaz). Pourquoi est-elle venue à l’existence? Plusieurs conditions très délicates doivent être remplies pour permettre la formation de la molécule d’eau :

    Des conditions de température : la molécule d’eau ne peut se former que dans un grade de température précis. Elle ne peut pas apparaitre si la température est supérieure à quelques milliers de degrés, car l’extrême agitation des atomes qui règne alors empêche la formation de molécules (les liaisons entre les atomes ne résistent pas). Ainsi, la molécule d’eau ne peut pas apparaitre directement au cœur des étoiles, qui atteint plusieurs millions de degrés. De même, le milieu ne doit pas être trop froid, car la rareté des atomes et de leurs mouvements les rend difficiles à associer. La température est donc un facteur très important dans la formation de l’eau.

    La protection contre les rayonnements, en particulier le rayonnement ultraviolet. En effet, ce rayonnement très puissant (produit par les étoiles) baigne l’univers et détruit les liaisons chimiques entre les atomes : il dissocie donc les molécules. Ce rayonnement est très fréquent dans l’univers. L’eau doit donc apparaitre dans un environnement particulier, bien protégé contre le rayonnement ultraviolet.

    La présence d’un environnement chimique précis contenant de l’hydrogène et surtout de l’oxygène, plus rare.

    Extrême précision ; l’hydrogène d’une molécule d’eau est attiré par les atomes d’oxygène d’une autre molécule d’eau. Comme les molécules d’eau sont continuellement en mouvement, elles font et défont leurs liaisons hydrogène toutes les 200 femto secondes, soit 0,0000000000002 seconde, ou 5 milliards de fois par seconde !

    L’atome de la matière vivante

    La matière inerte comtienne aux maximum 13 atomes. Quant aux atomes de la matière vivante elles étonnent par leurs complexités, diversités et peuvent contenir des centaines d’atomes. Elle est d’un type particulier. Par exemple, l’atome de carbone est responsable d’un grand nombre de systèmes organiques.

    On peu aller encore plus en profondeur.

    On a découvert à l’intérieur de l’atome, des particules encore plus petites. À l’intérieur de l’atome se trouve l’électron qui est composé d’éléments encore plus petits composés de quarks. Bien sûr les quarks amènent leurs propres complexités. Sur toute réserve, ces quarks (6 sortes) seraient à leur tour composés d’éléments encore plus petits appelés supercordes.

    Résumons dès le début de l’Univers

    8- Les électrons devaient être chargés négativement et les protons chargés positifs.

    9- Électrons et protons de nombre identique

    10- Ils devaient avoir la capacité de s’assembler pour former la matière

    11- La structure de l’atome est calibrée pour contre balancer la gravité.

    12- Réglage précis de la force électromagnétique

    13- Vitesse de rotation constante et précise autour du noyau

    14- Les liaisons hydrogène des molécules d’eau se font toutes les 5 milliards de fois par seconde !

    15- Alors que le hasard aurait dû créer une majorité d’atomes inutiles. Il n’existe pas d’atomes inutiles et sans buts.

    Si un seul de ces éléments manque, la vie est impossible. Est-ce le fruit du hasard ?

  23. LeChercheur dit :

    3- LE BIG BANG ET L’UNIVERS

    « En tant que chimiste, ce qui me fascine le plus est l’origine de la vie. Avant celle-ci, il n’y avait pas de biologie juste de la chimie. Les lois de la chimie sont les mêmes depuis toujours (qui a promulgué ces lois?). Ce qui fonctionnait ou ne fonctionnait pas dans le passé, c’est ce qui se produit aujourd’hui. Ce qui est arrivé avant l’apparition de la vie sur terre peu être vérifié en laboratoire. Laissées à eux-mêmes, les diverses réactions chimiques (non guidées) comme cela était supposé l’être à l’origine ne donnent rien. Ce n’est que par l’intermédiaire d’une intelligence (un chimiste) qui réunit les conditions nécessaires que nous pouvons avoir quelques résultats. Mais même là c’est très limité et nous sommes très loin de trouver ce que nous cherchons. La chimie a besoin plus que du temps et de la chance. Les conditions originales nous ne les connaissons pas. Ce que nous savons ce sont les réactions nécessaires (à l’apparition de la vie) et elles sont nettement insuffisantes et le plus souvent cela travaille contre elle. Pour ses raisons j’ai de sérieux doutes qu’en cette matière le darwinisme fera de réels progrès. » (Traduction libre) Edward Peltzer chimiste de l’Université de la Californie.

    Les quatre forces fondamentales : qui maîtrise la matière sont partout dans l’Univers; la gravitation (agit sur toute forme d’énergie, mais avec une intensité extrêmement faible), l’électromagnétisme (répulsive ou attractive qui agit sur les objets ayant une charge électrique), les deux forces nucléaires l’interaction forte (permet la cohésion des noyaux atomiques en liant les protons et les neutrons entre eux au sein de ce noyau) et l’interaction faible (permet aux leptons et les quarks d’échanger de l’énergie) toutes ces interactions essentielles se complètes et nécessitent une étonnante précision. La constance de la force électromagnétique : Elle est idéale pour les réactions chimiques. Or les réactions chimiques présentes où passées répondent aux mêmes lois.

    La vitesse de l’expansion de l’univers : Si la vitesse était trop vite il n’y aurait pas de formations de galaxies. Trop lent, l’univers se serait écroulé avant la formation des étoiles.

    La vitesse de la lumière : Plus grande les étoiles seraient trop lumineuses et plus petites pas assez.

    La radiation initiale de la formation de l’Univers : Elle se devait être juste à point s’il n’y en avait pas assez, les galaxies n’auraient pas pu se former. Trop eh bien l’univers serait actuellement formé pour sa majeure partie de trous noirs et d’espaces vides.

    Le niveau de l’énergie nucléaire : Trop ou pas assez l’oxygène et le gaz carbonique seraient insuffisants. Si la force nucléaire était que de 0.3% plus forte ou de 2% plus faible l’univers n’aurait jamais pu supporter la vie.

    Autre calibration essentielle : La moyenne de la distance entre les étoiles.

    Résumons

    16- Les lois de la chimie sont les mêmes depuis toujours. Les réactions nécessaires à l’apparition de la vie sont insuffisantes. On ne peut pas prouver l’évolution par la chimie en laboratoire. Rappelons-nous, en science, un seul contre-exemple suffit à invalider définitivement une loi.

    17- L’existence des 4 forces fondamentales. Toutes ces interactions essentielles se complètent et nécessitent une étonnante précision.

    18- La vitesse de l’expansion de l’univers est réglée parfaitement.

    19- La vitesse de la lumière est réglée parfaitement.

    20- La radiation initiale de la formation de l’Univers est juste à point.

    21- Le niveau de l’énergie nucléaire est calibré pour permettre suffisamment d’oxygène et de gaz carbonique.

    Un seul de ces éléments ferait défaut et la vie serait impossible. Le hasard qui a fait cela pensez-vous?

  24. LeChercheur dit :

    4- L’AMÉNAGEMENT DE LA TERRE

    Son emplacement dans la Voie lactée : La terre se trouve à une position idéale (28,000 années-lumière). Trop éloigner du centre de la galaxie il n’y aurait pas suffisamment d’éléments nécessaires à la vie, alors que trop proche représenteraient de grands dangers. Si elle se trouvait plus près du centre de la Voie lactée, l’effet gravitationnel des étoiles voisines perturberait l’orbite de la terre. Sa position lui permet donc d’avoir juste la bonne dose d’éléments chimiques pour soutenir la vie. On soupçonne au centre de la Voie lactée la présence de quelque chose de massif, un trou noir ou autre (revue Nature). Notre galaxie avale les petites galaxies voisines. Heureusement, notre terre se trouve à une distance sécuritaire de cette dangereuse masse qui avant d’avaler des étoiles les chauffe à des températures considérables en plus d’émettre beaucoup des rayons X. Le télescope spatial Spitzer a démontré que notre galaxie la Voie lactée (où la vie se trouve) possède une structure nettement plus complexe de ce qu’on avait imaginé. Pas étonnant que l’ouvrage ‘L’alchimie des cieux’ déclara : « La Voie lactée est un chef-d’œuvre de diversités ». Non seulement la terre possède des caractéristiques uniques, mais également notre galaxie. À propos du phénomène rarissime d’explosions de supernova. S’il y avait plus d’explosions, la trop grande radioactivité détruirait toute vie!

    Volume de la terre : La terre a exactement le volume qu’il faut pour permettre notre existence, soit une circonférence de 40,000 kilomètres. Un volume plus gros aurait une gravitation plus forte, l’hydrogène (gaz léger) ne pourrait échapper à son attraction et s’accumulerait à sa surface. Ce qui serait incompatible avec la vie. Plus petite, l’oxygène indispensable à la vie s’échapperait et l’eau en surface s’évaporerait. Donc encore une fois, vie impossible.

    Distance du soleil : Environ à 150 millions de kilomètres, cette zone habitable est à l’échelle de notre galaxie très mince. Le rapport du rayon de la terre à la distance du soleil. « Si ce rapport différait légèrement de ce que montrent les observations, » la vie humaine n’existerait pas (John Barrow astronome et Frank Tipler mathématicien). Notons aussi, grâce à sa taille et sa stabilité, le soleil (une étoile fixe) nous donne exactement la quantité d’énergies qu’il nous faut pour soutenir la vie sur notre planète.

    Sa rotation et inclinaison: La terre tourne autour de son axe (23, 5 degrés) une fois par jour, vitesse idéale pour jouir de températures modérées. Trop vite, la longueur des jours et des nuits générerait des températures extrêmes auxquelles nous ne pourrions survivre. Sa rotation autour de son axe permet aussi la « force de Coriolis » d’agir sur les déplacements atmosphériques et des différences des mouvements de l’air des hémisphères nord et sud. Certains vents cependant se retrouvent au niveau planétaire (les alizés ou la mousson). La combinaison de l’inclinaison de l’axe et de son évolution permet nos saisons qui sont vitales à la production de nourriture.

    Trajectoire de la terre : Contrairement aux larges trajectoires elliptiques des comètes, l’orbite presque circulaire de la terre nous évite de subir d’énormes écarts de température qui nous seraient fatals. Elle est plus de 8 fois moins rapide que les systèmes solaires de sa galaxie. Son orbite est de 30,000 kilomètres à la seconde.

    L’atmosphère : 78 % d’azote, 21 % d’oxygène et 1 % d’autres gaz. À l’état pur, certains de ces gaz seraient mortels. Mais avec le bon mélange, ils rendent la vie possible. La nuit notre atmosphère combat la perte de chaleur.

    L’eau (forme gazeuse, liquide et solide) : La terre renferme d’immenses réserves d’eau indispensables à la vie. Elle sert aussi de solvant, de couche isolante, elle tempère le climat et permet à la lumière de pénétrer pour permettre la vie dans les océans.

    La croute terrestre : De légères augmentations dans l’épaisseur de la croute terrestre ou de la profondeur des océans affecteraient considérablement l’absorption d’oxygène libre et du dioxyde de carbone ce qui rendrait la vie très difficile pour ne pas dire impossible. (Strobel, Michael Denton, Évolution : Une théorie en crise, 1985)

    Son système de protection : Son champ magnétique et son atmosphère nous protègent contre les rayonnements cosmiques du soleil et des météorites. En plus, la terre possède l’étonnante capacité de se régénérer d’elle-même et de recycler ses déchets grâce aux cycles hydrologiques, de l’azote et de l’oxygène
    La lune : D’un diamètre légèrement plus grand que le quart de la terre. Sa taille idéale permet la stabilité de la rotation de la Terre. C’est surtout elle qui est responsable des marées.

    La gravité : Si la force gravitationnelle était plus forte qu’elle ne l’est, les étoiles seraient beaucoup plus petites et brûleraient plus vite.

    La photosynthèse : étonnante que cette merveilleuse faculté des plantes de transformer la lumière solaire en énergie. Phénomène d’ailleurs pas entièrement compris.

    Tous les systèmes qui sont laissés à eux-mêmes ont tendance à se désorganiser, se disperser, se dégrader et se détruisent. Pourquoi notre système solaire, notre galaxie fonctionne toujours? Tout est conçu pour recevoir et perpétrer la vie.

    Une complexité et précision qui fait réfléchir les hommes de science

    L’extrême complexité et précision du Commencement (Big Bang) qui dès le début a jeté les bases pour l’arrivée de la vie, donc forcément le Big Bang avait un but, force certains scientifiques a réfléchir comme témoigne ces quelques exemples :

    « Plus j’examine l’univers et étudie en détail son architecture, plus je découvre de preuves qu’il attendait sans doute notre venue. » Le physicien Freeman Dyson.

    « Tandis que nous passons tous les faits en revue, la pensée selon laquelle un agent, ou plutôt Agent, surnaturel a forcément opéré s’impose. Ne serions-nous pas soudain tombés, sans le vouloir, sur des preuves scientifiques de l’existence d’un Être suprême? » L’astronome George Greenstein.

    « L’univers a eu un commencement, mais les scientifiques ne peuvent pas expliquer pourquoi. La réponse est Dieu. Je considère la Bible comme un livre véridique et divinement inspiré. Il doit y avoir une intelligence derrière la complexité de la vie. » Ken Tanaka, astrophysicien à l’U.S. Geological Survey.

    « Je ne conçois pas l’univers et la vie humaine sans un commencement intelligent » Andreï Sakharov Physicien Atomiste.

    « Au lieu d’accepter la probabilité fantastiquement faible que l’apparition de la vie puisse être le fruit des forces aveugles de la nature, il semble préférable de supposer que l’origine de la vie fut un acte intellectuel délibéré » L’ astronome Fred Hoyle.

    « D’abord l’origine des océans, puis successivement l’apparition de la terre ferme, de la vie marine, des oiseaux et enfin des mammifères – corresponds pour l’essentiel à l’ordre (bible) des grandes époques géologiques » Wallace Pratt géologue.

    « Plus d’une trentaine d’années consacrée aux expériences sur l’origine de la vie dans les domaines de l’évolution chimique et moléculaire ont conduit à un meilleur discernement de l’immensité du problème de l’origine de la vie sur terre plutôt qu’à une résolution de ce mystère. À présent, toutes les discussions sur les principales théories et expériences dans ce domaine finissent dans une impasse ou par une confession d’ignorance. » Le président de l’Institut de Biochimie de l’Université de Johannes Klaus Dose, ( The Origin of Life: More Questions Than Answers », Interdisciplinary Science Reviews, Vol 13, No. 4, 1988, p. 348.)

    « Tout n’est que mystère lorsqu’il s’agit de l’origine de la vie sur terre, et il semble que plus l’on sait, plus le puzzle devient compliqué » ( Nicholas Wade, Life’s Origins Get Murkier and Messier, The New York Times, 13 juin 2000, pages D1et D2.)

    Résumons l’aménagement de la terre

    22- La terre se trouve au seul endroit où la dose d’éléments chimiques, l’eau et l’abondance de vie sont possibles dans notre galaxie

    23- Le volume de la terre est idéal.

    24- Distance du soleil idéale.

    25- Sa rotation idéale

    26- Son atmosphère (mélange de gaz) idéale

    27- L’eau en grande quantité et à l’état liquide.

    28- L’épaisseur idéale de la croute terrestre

    29- Son système de protection : « champ magnétique et son atmosphère » qui protègent contre les rayonnements cosmiques du soleil et des météorites.

    30- Les orbites de la terre, de la lune et du soleil sont idéals.

    31- La lune possède une taille idéale

    32- La force de la gravité est idéale

    33- La présence de la photosynthèse est essentielle à la vie.

    34- Du Big Bang à l’aménagement de la terre, rien n’a été laissé au hasard. Tout ceci démontre un dessein extraordinairement planifié.

    Dans la majorité des cas, un seul de ces éléments manque et la vie est impossible.

    Du Big Bang jusqu’à l’aménagement de la terre, est-ce le fruit du hasard ou au contraire, révèle-t-il plutôt une soigneuse planification pour recevoir la vie? Pour déterminer si Dieu existe est d’appliquer ce principe bien établi: ce qui est fait nécessite un auteur. Plus la chose faite est complexe, et plus son auteur doit être compétent.

    L’UNIVERS ET LE PRODUIT D’UN CRÉATEUR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>