Les trois religions monothéistes : une arnaque qui dure

20140409-130349.jpg

(Tableau, La tentation d’Adam et Ève, par Michel-Ange)

Faites une lecture attentive de l’Ancien Testament. Essayez de décrire YHWH ou ‪‎Jéhovah‬ selon les textes. La conclusion que ce Dieu national juif a des caractères d’un monstre sanguinaire est une question de vérité et d’honnêteté intellectuelle. YHWH est un Dieu guerrier terrassant hommes, femmes et enfants afin de faire place à son peuple élu, Israël. Et même là, étant toujours en colère, il ne manque pas de punir à mort son propre peuple pour désobéissance. Ce Dieu de la Bible, ce dieu-national-juif, c’est Lui, celui qui aurait massacré les Premiers-nés d’Egypte, ordonné la destruction de plusieurs villes, demanda à Moïse de passer par l’épée ceux qui le contestait. En son nom, Élie aurait aussi passé par l’épée les adorateurs de Baal.
Non content de faire des malheurs sur la terre, cet inventeur aurait créé un feu ardent pour rôtir les âmes de ceux qui par manque de preuves ne croiraient pas en lui. Notons que même si les théologiens donnent une autre définition de l’enfer, le terme biblique nous parle de feu et d’un lieu de souffrance atroce.
Et comble de son sadisme, ce Dieu aurait inventé un plan de torture et de meurtre pour nous montrer Ô combien il nous aime : laisser son fils mourir sur une croix après d’atroces souffrances. Tout ça pour nous dire combien son amour est grand. N’est-ce pas un Dieu plus cruel que nos dictateurs ? Imaginez s’il y avait des blogueurs, des journalistes ou des défenseurs des droits de l’homme à cette époque!
Or la question du Salut et de l’envoi hypothétique de Jésus par un Dieu-Amour, aimant tellement ses créatures pour sauver l’humanité est suspendue à ce Dieu de l’Ancien Testament. Et là vous découvrez toute l’erreur.

D’autre part il suffirait même de démontrer que Adam et Ève n’ont jamais existé pour que la foi en un Fils de Dieu sauvant l’humanité tombe à l’eau. Car on ne peut concevoir le plan du salut sans le péché originel hypothétique du jardin d’Eden. Or de toute évidence et d’après les exégètes eux-mêmes, l’histoire du jardin d’Eden est digne seulement d’une fable.
Le plan concocté par un Dieu pour sauver l’humanité, s’il est vraiment planifié et exécuté par un Dieu et ses anges conseillers, est une aberration en matière de stratégie. Encore que l’auteur serait Dieu! Moi-même, simple humain, si je devrais dessiner un plan pour sauver les hommes, je ferai bien mieux que le Dieu de la Bible.

Ceci dit, je ne mets pas en accusation l’Etre transcendant qui est, et qui est hors de la Bible et du Coran. Mais je pense simplement que cette histoire ou ces histoires racontées dans la Bible n’ont d’importance qu’au niveau du microcosme juif et ne peuvent pas constituer des faits universels. Je refuse de prendre la volonté et les erreurs des hommes pour une révélation de Dieu. Aucun texte ne peut prétendre contenir la volonté de Dieu. Parler au nom de Dieu est l’arnaque qui dure encore et qui malheureusement continue d’être sanctifiée par les foules. Vous ne pouvez imaginer ma colère lorsque j’apprends que dans certains pays musulmans, on condamne encore des gens pour blasphème. Au nom de quoi? Pendre des gens pour ce que Dieu n’a pas dit? On devrait au contraire pendre les Ayatollah, ces défenseurs de Dieu ou d’Allah.

En ce qui concerne l’ ‪‎islam précisément‬, je n’ai pas besoin d’autres démonstrations. L’islam n’a d’existence que par rapport au ‪judaïsme‬ et au ‪christianisme‬ qu’il a merveilleusement plagié. Or si ces deux religions ne sont fondées que sur des chimères, il est donc logique que l’islam qui est un de leur produit ne soit aussi autre chose qu’une illusion. Point.

Je respecte Jésus comme un Homme et un maître spirituel qui a enseigné la morale et des valeurs. Et c’est la même chose envers Mahomet. Pas plus! Les thèmes comme ceux-ci : -Yahvé est LE Dieu, Jésus est Dieu et/ou Fils de Dieu, le Salut en Jésus, Jésus est ressuscité- Jésus n’a pas eu d’enfant, l’Eucharistie est le corps et le sang de Jésus, le Coran est tombé du Ciel, Allah est le seul Dieu, la morale….et autres dogme sont de saintes arnaques malheureusement intouchables sous peine d’une fatwa.

Si les Africains ne se réveillent pas et dressent leurs propres nattes en matière de religion, et bien ils seront toujours gouvernés par les autres.

Charles Lebon

À propos de Charles Lebon

Charles Le Bon Vodounon est un blogueur togolais qui a rejoint @Mondoblog dans ses premieres heures. Ancien religieux seminariste de la Congégration Saint Jean Bosco, il est diplomé de l'Institut Supérieur de Philosophie et de Siences Humaines (ISPSH Don Bosco) et de l'Université de Lomé. Son texte majeur de fin de cycle porte sur Friedrich Nietzsche dont il ne cesse d'approfondir la pensée. Il vit actuellement aux Etats-Unis où il approfondie ses études. Bien qu'immergé dans une société Anglophone, il continue l'effort d'alimenter son blog en francais afin de rester proche de la communauté francophone dont il est issu et dont il reste le plus proche en matière des questions relatives au développement et aux droits humains. Son engagement au blogging est guidé par cette citation d'Anatole France: « J’ai toujours préféré la folie des passions à la sagesse de l’indifférence.» Extrait de "Le Crime de Sylvestre Bonnard" (1881). Lorsque la Sagesse, par le temps qui court, s'attable avec la Corruption, Charles Le Bon nous invite sur son blog à questioner nos quotidiens et les équations qui se posent à nous tous au moyen de la Folie.
Ce contenu a été publié dans Spiritualité et Religions, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

21 réponses à Les trois religions monothéistes : une arnaque qui dure

  1. DEBELLAHI dit :

    Vous ne serez, peut être pas adepte des idées de Philippe Geluck qui a dit:
    « Dieu a créé l’homme à son image. Ensuite, l’homme a évolué. Dieu, lui, on ne sait pas… »

    • Charles Lebon Charles Lebon dit :

      Salut @DEBELLAHI,
      Merci pour cette citation que tu partages avec nous et que je découvre.
      Je pense que Philippe Geluck avec tout son humour condense dans cette citation la problématique de la modernité face à l’éthique religieuse qui a du mal à s’adapter.
      Bien que je ne suis adepte d’aucun penseur, je trouve cette citation assez profonde et d’une certaine manière trouve sa place dans le bazar de mes idées.
      Merci encore pour le partage. :)

  2. jeogo jeogo dit :

    Charles, ton texte cause vraiment une réflexion.
    Kèdèèè!!!

    • Charles Lebon Charles Lebon dit :

      Salut mon cher @Jeogo,
      Le courage de peser et de soupeser les pensées dominantes, quelles soient religieuses, scientifiques, économiques, politiques, ne doit jamais nous quitter.
      Servir la Vérité doit nous mettre en Recherche, en Chemin. Ne quittons jamais cette Route du Questionnement. Car en réalité le monde évolue beaucoup plus par ceux qui « secouent la tête » que par ceux qui allument des bougies et brûlent de l’encens avec des kilomètres de génuflexions.

      Kèdèèè

  3. dania dania dit :

    Je suis heureux.Très heureux. Merci.

    • Charles Lebon Charles Lebon dit :

      Salut @Dania,
      J’espère que le bonheur qui t’envahit à la lecture de l’article te poussera à l’approfondir?
      Bien de choses à toi.
      Merci encore d’aimer l’article et de nous le faire savoir.

      Take care!

  4. dania dania dit :

    Charles lebon, j’ai ai parlé hier ici dans une émission radio. J’ai lu intégralement ton texte. Y’a eu pas mal de réactions. Je propose qu’on en parle INBOX. Je crois savoir qu’une Lumière se dégage de cette réflexion.

  5. Ping : Voici mes 100 versets! « Yaoundé Café Yaoundé Café

  6. LeChercheur dit :

    Le Tout Puissant est parfaitement en mesure de lire les intentions du cœur de l’homme qu’il a formé. Il a donné un pays à son peuple, un endroit où ils étaient avant qu’ils fussent amenés en esclavage en Égypte. Il ne voulait pas que ce dernier soit contaminé par les choses horribles que les habitants faisaient. Les adorateurs de Baal étaient fortement immoraux au point de jeter leurs enfants en sacrifice au feu. La réputation des Israelites les précédait. Certains peuples et individus qui ont entendu parler de ce qui s’étaient passé en Égypte, ont accepté Jéhovah comme le seul vrai Dieu et devaient renoncer à leurs pratiques passés. Ces derniers sont restés dans le pays sans problème.

    Le monothéisme était pratiqué dès le début de l’humanité, d’abord au jardin d’Éden, en dehors du jardin par Abel et Caïn puis chez Noé et sa famille les seuls survivants du déluge. Que les proches descendants de la famille de Noé en fassent mention est plus que concevable.

    Pouvez-vous me dire où vous trouvez ce terme biblique qui parle d’un lieu de SOUFFRANCE ATROCE? Ce n’est pas ce que la bible enseigne. Les souffrances éternelles dans un enfer de feu sont d’origine païenne. Après Noé et jusqu’à nos jours, durant le courant de l’histoire, les vrais adorateurs du seul vrai Dieu ont toujours formé une minorité. Aussi, on a tenté de noyer la vérité biblique sous un déluge de fausses religions, d’ignorances et conceptions de toutes sortes.

    • Charles Lebon Charles Lebon dit :

      Salut cher ami LeChercheur,

      J’ai lu avec beaucoup d’interêt vos quatre commentaires qui sont assez riches et informatifs. Je vous accorde volontier votre nom de « Le Chercheur ».

      Cependant il me semble que vous n’avez pas réussi l’effort de chercher au delà des « histoires » religieuses. Vous continuez à prêcher pour la religion Judéo-chrétienne qui n’est qu’un tissu de légendes qu’un peuple s’est donné sans le but d’asseoir sa fondation sociale.
      L’objectif de l’exégèse est de creuser les textes et de comprendre l’intention des auteurs. Pour ma part il n’est aucun doute que Dieu n’a parlé à qui que ce soit: ni à Abraham, ni à Moïse, ni aux prophètes, ni à travers Jésus, ni à Mahomet. Aucun Dieu n’a élu aucun peuple comme son Peuple. Les humains étaient sur la terre il y a des centaines de milliers d’années. Des civilisations brillantes étaient apparus des milliers d’années avant qu’Israël. Et d’un coup le Créateur de toute choses qui date t des millions d’années se réveille d’un coup pour se choisir un peuple et parler aux hommes. Pour ce faire, il se choisir un peuple en massacrant les autres pour montrer combien il est grand. D’un seul coup, il perd ses yeux rouges pour montrer qu’il est amour en acceptant son prétendu fils mourir sur la croix. Savez-vous quoi? Vous êtes devant une absurdité et une arnaque plus et simple des hommes.
      Si Dieu existe il ne se soucie même pas des hommes. Car à l’échelle de l’univers, on ne peut même pas voir l’homme au moyen d’un microscope ni même notre galaxie au moyen d’un microscope.

      Bien à toi.

  7. LeChercheur dit :

    SUITE
    Tous parents aimants se sentent concernés quand leurs enfants ont de dangereuses fréquentations ou influences. Un grand nombre de pères et de mères feront tous en leur possible pour protéger leurs enfants des gangs de rues, des vendeurs de drogues, etc. Car ils savent que trop bien ce que les mauvaises fréquentations peuvent faire. Dans notre société, les criminels sont éliminés temporairement dans les prisons. Là, certains pays ont des programmes de réinsertion sociale. Certains d’entre eux profitent de l’occasion pour changer de conduite. Il faut avouer que dans un grand nombre de cas, une fois libérés, ils veulent faire à leur tête et redeviennent un danger pour le public. Si bien que le cercle vicieux persiste.

    LA TERRE PROMISE

    Un père fera tout son possible pour mettre sa famille dans le meilleur environnement possible. On devrait ne s’attendre rien de moins du Père Céleste. Jéhovah a fait entrer son peuple dans un endroit sûr tous en lui donnant des instructions strictes qui leur permettrait, s’ils étaient obéissants, de rester dans une sécurité collective. Pour cela, c’est logique, il devait faire le ménage avant.

    Le culte idolâtre de Baal était caractérisés des sacrifices au soleil, pour la lune, pour les constellations du zodiaque. Par des orgies sexuelles où la débauche était sans bornes. Des prostitués, hommes et femmes, servaient sur les hauts lieux où les Cananéens ne se livraient pas seulement à la prostitution rituelle, mais aussi aux sacrifices d’enfants. À l’époque où les juifs entrèrent en Canaan le degré de dépravation de ses habitants avaient atteint son point culminant. Peu avant d’arrivé en terre promise, des adorateurs de Baal ont tenter de corrompre les Israelites en cherchant à les entraîner dans l’idolâtrie en les poussant à commettre des actes immoraux avec les adoratrices du Baal de Péor. En peu de temps, des milliers d’Israélites succombèrent à la tentation (Nombre 22:1–25:18). Pensez vous que Dieu allait tolérer que son peuple soit laissé à une telle influence corruptrice? Des années plus tard quand le peuple s’affaiblissait spirituellement, l’influence du culte de Baal et d’autres faux dieux revenait à la surface. Le faux culte réussissait à contaminer un grand nombre d’israélites. Quand son peuple revenait de ses péchés, Jéhovah suscitait des hommes fidèles qui nettoyaient le pays de cette influence corruptrice.

    Que ce soit envers les païens ou avec son peuple, c’est la même ligne de conduite. Avant d’agir, Jéhovah fait des avertissements et donne du temps pour le repentir.

    La terre promise n’était qu’une image des choses avenir. Jéhovah a envoyé son fils pour qu’il donne sa vie pour en rançon pour nous. Jésus et tous ses disciples prêchaient la venue du Royaume de Dieu qui va établir bientôt une paix et une sécurité éternelles sur toute la terre transformée en paradis. C’est-à-dire le rétablissement du paradis originel. Là, la méchanceté sera illimitée et la perfection perdue par Adam et Ève sera rétablie. Tel est l’espérance que donne la bible.

  8. LeChercheur dit :

    SUITE

    IL FAUT FAIRE UNE NETTE DISTINCTION DE CE QUE DIT LA BIBLE ET CE QUE DISENT LES RELIGIONS.

    Par exemple vous avez dit, « l’Eucharistie est le corps et le sang de Jésus ». La bible dit que le pain et le vin REPRÉSENTAIENT ou SYMBOLISAIENT le corps et le sang de Jésus. Voici l’explication:

    Il est vrai que certaines traductions de la Bible rendent ainsi les paroles de Jésus : “ Prenez, mangez, ceci est mon corps. ” “ Buvez-en tous ; car ceci est mon sang. ” (Matthieu 26:26-28, Bible de Jérusalem). Il est également vrai que le mot éstin, une forme du verbe “ être ” en grec, a principalement pour sens “ est ”. Mais ce verbe a aussi le sens de “ signifier ”. Il est à noter que de nombreuses versions de la Bible traduisent couramment ce verbe par “ signifier ”, “ représenter ”. C’est le contexte qui permet de déterminer l’équivalent exact. Par exemple, en Matthieu 12:7, bien des traductions de la Bible rendent éstin par “ signifier ” : “ Si vous aviez compris ce que signifie [en grec : éstin] : C’est la miséricorde que je veux, et non le sacrifice, vous n’auriez pas condamné des gens qui sont sans faute. ” — Bible de Jérusalem.

    À ce sujet, de nombreux biblistes respectés reconnaissent que le mot “ est ” ne rend pas exactement la pensée de Jésus dans ce passage. Ainsi, après avoir analysé la culture et la société où évoluait Jésus, le théologien catholique Jacques Dupont a abouti à la conclusion que le moyen “ le plus naturel ” de traduire ce verset serait : “ Ceci signifie mon corps ” ; ou : “ Ceci représente mon corps. ”

  9. LeChercheur dit :

    Il y a plusieurs raisons pour lesquelles les humains croient ou ne croient pas en Dieu. Chaque cas est particulier. Le milieu de vie de chacun influence. L’enseignement reçu ou l’absence d’enseignements. Certains ne veulent tous simplement pas y croire, ce qui leur permet de faire bon leurs semble sans rendre des comptes à Dieu. D’autres sont venus incroyants à cause d’un drame personnel ou de l’état atroce que vivent des proches ou une partie de l’humanité. D’autres ont cessé à cause des abus, des mensonges et des crimes commis par diverses religions. Ils se demandent comment un Dieu d’amour peut-il approuver de tels crimes. Eh bien, Dieu n’approuve pas.

  10. unvisiteur dit :

    Les contradictions ainsi que les erreurs scientifiques dans les livres des différentes religions constituent à elles seules la preuve irréfutable de l’inexistence de Dieu.Plus simple il n’y a pas .

  11. LeChercheur dit :

    À propos des erreurs scientifiques. Voici quelques raisons pourquoi l’on peu faire confiance en la Bible :

    L’HONNÊTETÉ DE LA BIBLE

    Les gens d’expérience et matures font rarement confiance aux vantards, pourquoi? C’est qu’ils font régulièrement usage à la fois d’exagérations et d’omissions des choses qui peuvent ternir leur image. Pour soigner leur image, ils ont souvent recours au mensonge.

    Quand on consulte les écrits des dirigeants païens qui vivaient aux temps bibliques, nous constatons une profonde dissimilitude avec la bible. Très souvent, les rois exagéraient leurs victoires et diminuaient ou carrément ignoraient leurs défaites dans leurs écrits. La vantardise et l’élévation étaient une pratique courante. Seule la bible fait exception.

    Les bonnes et mauvaises actions des rois et autres personnages bibliques sont étalées avec franchise ainsi que leurs victoires et défaites. Les nombreux jugements de Dieu défavorables envers ces derniers également. Bref, la bible ne ménage personne. Par exemple, Moise, Aaron et David ont été sévèrement réprimandés ainsi que le peuple dans son entier. En général, on aime à ce que l’on nous dit la vérité. C’est ce que la bible fait. Dieu désir des adorateurs qui cherchent et pratiquent la vérité.

    SON ENSEIGNEMENT MORAL

    Lorsque ses lois et principes sont observés, elle favorise un meilleur milieu de vie. La moralité biblique contrastait avec celles des nations païennes environnantes.

    LA CONTAMINATION MICROBIENNE

    La bible n’est pas un ouvrage scientifique. Mais quand elle aborde le sujet, elle est étonnement exact. Il y a des règles et récits bibliques qui sont en accord avec des faits scientifiques, qui furent connus des hommes, que des siècles voir des milliers d’années plus tard.

    Alors que l’existence des microbes n’est connue des humains que depuis environ 200 ans, les exigences sanitaires consignées au chapitre 23 de Deutéronome diminuent de beaucoup la contamination bactérienne. En résumé, les latrines devaient être éloignés du camp et les excréments recouverts. Ceci est en accord avec les règles modernes sanitaires en région éloignée où il n’existe pas de facilité.

    Il y a pas si longtemps, il y a 200 ans, les médecins ont contaminé beaucoup de patients en touchant des cadavres puis en faisant des accouchements, des opérations ou soignants des malades sans se laver les mains. Pourtant des milliers d’années avant, la loi biblique exigeait qu’au contact d’un cadavre, les Israélites se devaient de se laver ainsi que les vêtements qu’ils portaient (dans la médecine d’aujourd’hui, pour évité que les vêtements soient contaminés, ont met souvent un vêtement jetable par dessus, et le but est le même, évité la contamination). Les cadavres ne laissent pas toujours des traces visibles. Comment les Israélites pouvaient savoir que les vêtements pouvaient constituer un danger potentiel?

    Au temps biblique, il fallait éviter l’absorption et tout contact avec le sang. Aujourd’hui, pour des raisons sanitaires, beaucoup de pays exigent que les animaux soient vidés de leur sang avant la consommation. L’infirmière qui fait une prise de sang se protège à l’aide de gants, contre une possible contamination. Après la vaccination, on jette immédiatement et de façon sécuritaire les seringues pour la même raison.

    Quand une maladie infectieuse se manifeste, comme c’est actuellement le cas en Afrique avec l’Ebola, la mesure immédiate à faire est la mise en quarantaine pour combattre la propagation. Selon une source, la mise en quarantaine n’existe que depuis le XVIIe et c’était pour éviter la propagation de la peste. Des milliers d’années auparavant, la bible elle imposait la mise en quarantaine des lépreux. Comment Moïse pouvait savoir tout cela, alors que l’existence des microbes était totalement inconnue? Il a bien fallu une inspiration divine.

    D’AUTRES FAITS SCIENTIFIQUES

    Prenons le récit de la création. L’ordre dans lequel la vie fut créée correspond dans l’ensemble, à l’ordre observé par les archéologues. Or, au temps où le livre de la Genèse fut rédigé, les fouilles archéologiques n’existaient pas. Moïse n’avait aucun moyen de savoir cela. Il a bien fallu une inspiration divine.

    Bien avant les confirmations scientifiques, la bible spécifia que la terre était en forme de cercle (Isaïe 40 : 22) et suspendue dans le vide ( Job 26 : 7 ).

    La bible décri avec simplicité et avec justesse le parcours cyclique de l’eau sur la terre. (Ecclésiaste 1 : 7)

    LOI DE LA GÉNÉTIQUE

    La Genèse dit : les animaux se reproduisent selon leurs espèces. Ceci est conforme à la loi sur la génétique et au constat. Les éleveurs d’animaux le savent très bien, il y a des limites aux croisements des animaux. Deux exemples, un cheval se croise avec un âne, produisent un mulet qui est stérile, fin de l’espèce. Un lion se croise avec un tigre, donne des petits dans la majorité des cas stériles. Dans les rares cas où ils ne le sont pas, ils sont tellement tarés qu’ils ne peuvent pas survivre à l’état sauvage et leurs rejetons seront probablement stériles, fin de l’espèce.

    L’humanité a hérité de l’imperfection à cause du péché d’Adam et Ève et conforme aux lois scientifiques sur la génétique. Bref, les enfants héritent des caractéristiques de leurs parents.

    LES PROPHÉTIES BIBLIQUES

    À cause de l’ère atomique et de la pollution planétaire, une éventuelle disparition de la terre et de la vie provoquée par la capacité scientifique et industrielle de l’homme est du domaine du possible. Ce sujet est abordé tous les jours et n’étonne plus personne. Toutefois, ces capacités n’étaient pas envisageables aux temps bibliques. Rien ne menaçait sérieusement la terre.

    Alors, comment expliquer que la bible aborde le sujet?

    Le Créateur stipule qu’il a solidement formé la terre et fait ces étonnantes précisions; la terre n’a pas été créée pour rien, il l’a faite pour être habité (Esaie 45 : 18), la terre va rester pour des temps indéfinis (Ecclésiaste 1:4) et se fait rassurent en ajoutant que les justes vivrons pour toujours sur la terre (Spaume 37:29). Seul le Créateur qui connait l’avenir pouvait savoir que la terre allait être à une époque menacée.

    Le livre de la révélation ou l’apocalypse qui fut rédigé pour le temps de la fin contient plusieurs prophéties. L’une d’entre elles dit que le Créateur va détruire ceux qui ruinent la terre. (Apocalypse ou Révélation 11 : 18) Comment savait l’apôtre Jean qu’un jour la terre serait ruinée par l’homme? Il fut forcément inspiré par Dieu. Nous sommes tous en mesure de constater aujourd’hui que la terre est saccagée par l’intervention humaine. Toutefois, Dieu promet que la terre va toujours exister et habiter par l’homme. Cela veut dire également que Dieu va intervenir.

  12. LeChercheur dit :

    Unvisiteur,

    Vous parlez de divers livres religieux qui se contredisent. C’est l’évidence puisque leurs croyances sont différentes. Les hommes politiques se contredirent régulièrement puisqu’ils défendent des idéologies différentes. Même des scientifiques, des médecins, des évolutionnistes se contredisent. Ceci n’est pas une preuve irréfutable de l’inexistence de Dieu.

  13. LeChercheur dit :

    Charles Lebon,

    Si je parle de la bible, c’est que je suis convaincu qu’elle est la parole de Dieu. Elle se distingue des autres écrits religieux et autres de bien des manières. Votre sensibilité envers les souffrances humaines vous honore.

    POURQUOI DIEU PERMET LES SOUFFRANCES?

    De grands malheurs arrivent aux hommes. Par exemple, quand la mort d’un être cher arrive, on a souvent entendu un ministre de culte pris au dépourvu dire que « c’était la volonté de Dieu » ou encore « Dieu avait besoin de votre père, de votre mère, de votre conjoint ou de votre enfant comme ange dans le ciel ». Ils laissent également entendre que Dieu a déterminé longtemps à l’avance tout ce qui arriverait. Quand les gens vivent de grandes souffrances comme seule consolation on leur répond souvent « Dieu agit de façon mystérieuse ». En plus de ne pas être consolantes, toutes ces réponses présentent le Créateur de l’homme sur un faux jour et démontrent une incompréhension de Dieu et des textes bibliques.

    1- La Bible déclare : « Loin du vrai Dieu d’agir méchamment et du Tout-Puissant d’agir injustement! » — Job 34:10.

    2- Ce n’est pas Dieu qui dirige le monde, mais Satan. Le monde entier se trouve au pouvoir du méchant. (1 Jean 5:19 ).

    3- L’humanité est imparfait et pécheresse depuis la rébellion dans le jardin d’Éden. La loi de l’hérédité stipule que les enfants héritent des caractéristiques de leurs parents. Adam et Ève avaient perdu la perfection. Ils ne pouvaient donc pas donner ce qu’ils n’avaient pas à leurs enfants.

    4- Une autre raison, « temps et événement imprévu » arrivent à tous (Ecclésiaste 9:11). Il nous arrive tous simplement d’être au mauvais endroit et au mauvais moment.

    DIEU EN EST PAS RESPONSABLE, MAIS IL PERMET LES SOUFFRANCES, POURQUOI?

    Quand Satan a poussé Adam et Ève de désobéir à Jéhovah, une question importante a été soulevée. En traitant le Créateur de menteur qui prive ses sujets de bonnes choses, Satan a attaqué la souveraineté de Jéhovah. Il a mis en cause le droit de Dieu de diriger (Genèse 3:2-5).

    POURQUOI JÉHOVAH N’A-T-IL PAS TOUT SIMPLEMENT DÉTRUIT LES REBELLES EN ÉDEN ?

    Adam et Ève ont dit en quelque sorte : « Nous n’avons pas besoin de Jéhovah pour nous diriger. Nous sommes assez grands pour déterminer le bon du mauvais. » Si Jéhovah avait sur le champ détruit les rebelles et avait recommencé à zéro, comment Jéhovah pouvait-il régler cette question? Comment pouvait-il enseigner à toutes les créatures intelligentes (humaines et angéliques) que les rebelles avaient tort et que ses façons d’agir sont les meilleures? « Je sais bien, ô Jéhovah, qu’à l’homme tiré du sol n’appartient pas sa voie. Il n’appartient pas à l’homme qui marche de diriger son pas. » — Jérémie 10:23. Jéhovah a créé les humains avec le libre arbitre, mais il ne les a pas créés avec la capacité de se diriger eux même. Dieu a donc laissé pour un temps à Satan de devenir le chef (Luc 4: 5,6) ou le dieu (2 Corinthiens 2:4) de ce monde et les humains eux, de se diriger eux-mêmes pour démontrer s’ils étaient capables de faire mieux que lui avec les résultats que l’on connait. De plus, si Dieu avait détruit nos premiers parents, aucun d’entre nous ne serait vivant pour lire ces lignes.

    POURQUOI SI LONGTEMPS?

    Dieu a laissé aux rebelles de présenter leurs arguments. Sous l’influence de Satan (Jean 12 : 31), les humains ont pu essayer toutes les formes de gouvernement. Ils ont fait des progrès dans le domaine de la science et dans d’autres domaines. Toutefois, ils sont toujours incapables d’empêcher l’injustice, la pauvreté, la criminalité, les guerres et le saccage de la terre, de l’air et de la mer. Il est véridique le texte biblique qui dit : « l’homme domine l’homme pour son malheur. » — Ecclésiaste 8:9. C’est un constat d’échec monumental.

    LA SOLUTION DE DIEU

    Nous connaissons tous l’expression « œil pour œil et dent pour dent » qui souligne la notion juridique d’un prix de rachat équivalant. Par exemple, en Israël, si un taureau avait encorné et blessé ou tué un humain, une compensation était exigée. Son propriétaire devait s’entendre avec la famille de la victime pour un prix de rachat équivalant. De nos jours, on donne des compensations aux familles des victimes d’écrasement d’avion. Après négociations, on fait des échanges de prisonniers ou on libère quelqu’un en échange d’une rançon. Dans la bible, la similitude essentielle entre les différents termes hébreux et grecs traduits par « rançon » et « racheter » réside dans l’idée d’un prix, une chose de valeur, donnée pour effectuer le rachat, ou rédemption. Les notions d’échange, ainsi que celles de correspondance, d’équivalence ou de substitution, leur sont communes. C’est-à-dire qu’une chose est donnée pour une autre, ce qui satisfait aux exigences de la justice et permet qu’un compte soit soldé.

    Nous sommes tous des descendants d’Adam qui a perdu la perfection. Pour réparer les dégâts causés par la perte de la perfection d’Adam, il fallait une rançon équivalente, c’est-à-dire la vie d’un homme parfait. Jéhovah a offert son fils Jésus qui s’est offert volontairement comme rançon correspondante (Matthieu 20: 28). D’ailleurs Jésus est qualifié de second Adam (1 Corinthiens 15: 45).

    RETOUR AU DESSEIN ORIGINAL

    Que serait-il arrivé si nos premiers parents étaient restés fidèles? Les humains parfaits seraient actuellement sur la terre dans un paradis. Jéhovah accomplit toujours ses desseins (Isaïe 55:10, 11). Les Écritures montrent que Dieu accorde à ses créatures le privilège et la responsabilité du libre choix, de l’exercice de la liberté morale, ce qui les rend comptables de leurs actes (Deutéronome 30: 19,20). À ceux qui lui seront fidèles :

    « Et il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus ; ni deuil, ni cri, ni douleur ne seront plus. Les choses anciennes ont disparu. » Révélation ou Apocalypse 21: 4.

  14. Unvisiteur dit :

    Je me suis mal exprimé ,je voulais dire que chaque livre comporte des contradictions dans ÇE qu’il dit ,et non par rapport aux autres .
    Tu dis concernant la loi de la génétique ,tu dis que l’humanité a hérité de l’imperfection a cause du peche d’Adam et eve ,peux tu ETRE plus explicite?

  15. LeChercheur dit :

    Tu dis concernant la loi de la génétique, tu dis que l’humanité a hérité de l’imperfection à cause du péché d’Adam et Ève, peux tu ÊTRE plus explicite?

    En tant que Dieu Saint, Jéhovah personnifie la perfection dans tout. Il est naturel que ses créatures angéliques et humaines aient été créées parfaites, sans défauts et devaient vivres éternellement sur la terre. En effet, les cellules humaines ont la capacité de se renouveler contrairement aux animaux, mais inexplicablement ce processus finit par s’arrêter avec l’âge.

    Le premier homme Adam et la première femme Ève ont été créés physiquement et aussi moralement parfaits à l’image de Dieu, c’est-à-dire avec la capacité de refléter les qualités morales de leur Créateur. Disons que c’était inscrit au départ dans leur code génétique. S’il n’y avait pas eu une rébellion de leur part, les enfants d’Adam et Ève auraient hérité de la perfection de leurs parents parfaits. Notez que la plupart des scientifiques admettent que les humains constituent une seule famille et qu’ils ont une origine commune. Ce qui est compatible avec l’existence du premier couple humain dans le jardin d’Éden.

    Jéhovah dans son amour a installé le premier couple humain dans un lieu de délices, le Jardin d’Éden. Ils ne leur manquaient de rien et ils avaient des relations harmonieuses entre les humains et lui. De son côté, Jéhovah n’a pas créé des robots. Aussi il a donné le Libre arbitre à ses créatures humaines et angéliques. Un père et une mère, comprend surement ce point. Les parents aiment que leurs enfants leur obéissent non parce qu’ils sont obligés, mais parce qu’ils les aiment. Le Père céleste est animé des mêmes sentiments.

    De tous les arbres fruitiers dans le jardin, une seule restriction fut imposée à Adam. C’était l’interdiction de manger le fruit de l’arbre de la connaissance du bon et du mauvais (Genèse 2:16, 17 ; 3:2, 3).

    La première créature à se rebeller fut un ange, la bible l’appelle Satan qui signifie l’Opposant. Dans la Bible Satan est également appelé le Tentateur, le Faux Accusateur ou Calomniateur, le Père du mensonge et le dieu de ce système de chose. Satan incita Ève à se rebeller en la trompant et présentant Jéhovah comme un menteur. Puis Adam désobéit volontairement à son tour. D’autres anges que la bible appelle démons ont suivi Satan. Dès lors, les humains et les anges rebelles ont perdu la perfection. Figurément, avec un code génétique altéré, Adam et Ève ne pouvaient plus transmettre une perfection qu’ils ne possédaient plus. Ainsi nous tous, nous avons hérité d’Adam et Ève ce qui explique notre inclination à pécher.

    UN ESPOIR POUR TOUS

    Pour donner l’espoir pour les descendants d’Adam, Jéhovah a donné, dans le livre de le Genèse, sa toute première prophétie qui touche toute l’humanité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>