Togo: l’Armée ouvre ses portes: est-ce la grande Porte?

Article : <strong>Togo: l’Armée ouvre ses portes: est-ce la grande Porte?</strong>
7 mai 2011

Togo: l’Armée ouvre ses portes: est-ce la grande Porte?

Pour la première fois dans l’histoire de notre pays et dans l’histoire de notre armée, une porte ouverte est organisée du 05 au 07 de ce mois à l’Etat-Major Général.
Pour l’armée dont le rapport avec la population civile reste entaché de plusieurs faits historiques malheureusement dramatiques, l’objectif reste double: se faire découvrir à travers ses métiers tout en se rapprochant de la population.

• Arrivera-t-elle à atteindre cet objectif?

Une telle question posée par un Togolais quelconque a en soi une double pensée:
Premièrement la mémoire collective des Togolais a retenu que l’armée togolaise a été et demeure un facteur très important dans la balance politique.

Elle était là, même si sa constitution n’était pas encore solide, dans les péripéties qui ont conduit à l’assassinat du père de l’indépendance Sylvanus Olympio.

Elle était là pour faire échec aux acquis issus de la conférence nationale souveraine de 1991 à travers l’attaque de la primature en décembre de cette même année.

Elle était là dans les répressions qui ont émaillées les différentes élections présidentielles de 1993,1998, 2003 jugées frauduleuses par l’opposition.

Elle était là dans toute son épiphanie la nuit du 05 février 2005 pour imposer au peuple Faure Gnassingbé après le décès de son père. La répression qui s’en est suivie a fait selon l’Onu ou les organisations de défense des droits de l’homme entre 500 et 1000 morts.

Ces faits malheureux de notre histoire relatifs au rôle de l’armée rendent aujourd’hui bon nombre de Togolais méfiants et sceptiques, qui toutefois espèrent que notre armée devienne Républicaine.

C’est cet espoir de voir notre armée devenir Républicaine qui constitue cette deuxième pensée du Togolais ordinaire, victime de ses affronts lorsqu’il se demande: l’armée réussira-t-elle à être proche du peuple?

• L’ambiance à ces portes ouvertes

Aujourd’hui en faisant un tour à l’Etat-Major Général, l’ambiance était conviviale et joyeuse. Beaucoup de Togolais, vieux, jeunes, femmes, élèves et étudiants sont venus assouvir leurs curiosités.

Devant les stands des armées de terre, de l’air, de la marine ou encore de la police nationale, de la gendarmerie, de la douane en passant par celui des sapeurs pompiers pour ne citer que ces corps, la foule ne désemplissait pas.

La plupart curieux de tenir en main un pistolet, d’essayer des tirs d’objectifs sous les yeux bienveillants des officiers, mêlaient à leurs étonnements beaucoup de questions que les officiers essayaient tant bien que mal de répondre.

Monter sur un char, tenir des mitraillettes, toucher du doigt des obus, s’approcher tout simplement des militaires, causer avec eux… en voilà qui ne manquaient de faire planer sur cette ambiance une joie enfantine.

Quelques photos des visiteurs qui se mettent dans « la peau » des militaires

un navire de reconnaissance de la marine
un jeune essayant une tenue de sauvetage de la marine

Tout compte fait, cette porte ouverte est une bonne expérience à refaire périodiquement.
Mais le peuple togolais attend à ce que l’armée fasse d’autres pas plus importants, des pas de géant. Car l’armée certes nous ouvre ses portes, mais nous a-t-elle ouvert son cœur?
Comme les armées libyenne, yéménite ou syrienne etc.., notre armée ouvrirait-t-elle le feu sur la population civile si celle-ci se soulève aussi comme les autres peuples?

Partagez

Commentaires

SUY Kahofi
Répondre

Cool! ça donne le temps à certains de rêver un coup....on joue un peu au rambo avec la Kalach ou le M16 en main!

Kpelly
Répondre

C'est une petite porte, une toute petite porte, pas même ouverte. Il y a encore trop e gouffre entre nous et ces hommes-là!
Amitiés