Ami lecteur, connais-tu l’Assemblée Nationale de mon beau village ?

Ami lecteur, approche-toi bien de moi,

Tends l‘oreille vers moi

Que je te dise l’une des choses odieuses de mon pays le Togo.

Mon pays le Togo, ce beau village de 56 600 km2

Qui se mire au fond des Gnassingbé,

Encadré par l’armée

Est  une vaste prison.

Son Assemblée Nationale

N’est pas comme celle de ton pays

Elle est spécifique et particulière.

C’est semblable à un autel sur lequel

Le fidèle sacrifie son Dieu.

L’Assemblée Nationale togolaise

C’est le lieu,

Où la volonté des Gnassingbé est adorée.

C’est le lieu par excellence,

Où le Débat est étranglé, assassiné, enterré.

Sur les 91 fideles qu’elle comporte,

62 d’après les dernières élections

Appartiennent au tyrannosaure

FAURE GNASSINGBE.

S’il vous plait de faire un tour un jour

A notre Assemblée GNassionale,

Ces 62 fideles, vous les reconnaitrez facilement

Ils sont simplement ces moutons de panurge,

Qui lèvent leurs mains pour dire OUI

A tout et même à rien.

Mais juste à une seule condition :

A la gloire des Gnassingbé !

Image: edit, capture d'ecran et collage @togocouleurs.mondoblog.org

Image: edit, capture d’ecran et collage @togocouleurs.mondoblog.org

 

Note: A la recherche de quelques mots pour illustrer ce collage d’images que j’avais fait la veille, j’ai finalement écris ces vers libres ce matin, inspiré par le poème Connais-tu mon beau village?

Ce poème qui te rappellerait certainement ce manuel scolaire Mamadou et Bineta.

Charles Lebon

À propos de Charles Lebon

Charles Le Bon Vodounon est un blogueur togolais qui a rejoint @Mondoblog dans ses premieres heures. Ancien religieux seminariste de la Congégration Saint Jean Bosco, il est diplomé de l'Institut Supérieur de Philosophie et de Siences Humaines (ISPSH Don Bosco) et de l'Université de Lomé. Son texte majeur de fin de cycle porte sur Friedrich Nietzsche dont il ne cesse d'approfondir la pensée. Il vit actuellement aux Etats-Unis où il approfondie ses études. Bien qu'immergé dans une société Anglophone, il continue l'effort d'alimenter son blog en francais afin de rester proche de la communauté francophone dont il est issu et dont il reste le plus proche en matière des questions relatives au développement et aux droits humains. Son engagement au blogging est guidé par cette citation d'Anatole France: « J’ai toujours préféré la folie des passions à la sagesse de l’indifférence.» Extrait de "Le Crime de Sylvestre Bonnard" (1881). Lorsque la Sagesse, par le temps qui court, s'attable avec la Corruption, Charles Le Bon nous invite sur son blog à questioner nos quotidiens et les équations qui se posent à nous tous au moyen de la Folie.
Ce contenu a été publié dans Poèmes, Togo Actu, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

10 réponses à Ami lecteur, connais-tu l’Assemblée Nationale de mon beau village ?

  1. Guimba dit :

    très intéressant et réfléchie comme article. jai apprécier l’adaptation du poème mon beau village connu de plusieurs. comme quoi, tout s’adapte, mais le Togo ne veut pas s’adapter à monde, à l’évolution bref à la démocratie.

    • Charles Lebon Charles Lebon dit :

      Salut @Guimba,

      J’ai aussi beaucoup apprécié le jeu de mot que tu as fait avec le mot « adaptation » pour parler de la relation entre le poème initial et l’article d’une part: et de l’autre entre mon article et la situation sociopolitique au Togo.

      Tu ferais un très bon analyste et pourquoi ne pas tenir un blog ! :)

      Cordialement!

  2. Ah Charles, comme j’aurais aimé, en tant que lectrice, te dire que c’est mieux au Cameroun. Glorifier ce poème-vérrité. Que non! C’est une jumelle que nous avons comme assemblée nationale au pays de Samuel Eto’o Fils. A la gloire du roi. A la gloire du tout puissant Paul Biya. Comme l’Afrique se ressemble! Non, comme ses dirigeants (de l’Afrique bien sûr) sont cons! J’ai aimé le poème! Mais, j’ai détesté le message.

    • Charles Lebon Charles Lebon dit :

      Salut ma chère @Josianekouagheu,
      « J’ai aimé le poème! Mais, j’ai détesté le message. » :) Moi, non plus!

      Certains pensent parfois que nous, blogueuses et blogueurs, avons un plaisir à dénoncer les maux de nos pays. Personnellement, c’est presque une souffrance pour moi d’écrire sur mon pays. Et tu as raison de dire que tu détestes « le message ». Nous aimerions simplement que nos pays deviennent élégants avec des dirigeants soucieux du relèvement de l’Afrique. Mais hélas!

      Merci pour ton commentaire et bien de choses a toi.

      Blogueusement! :)

  3. Tu sais Charles. Moi aussi c’est avec un gros caillou au cœur que j’expose les difficultés de mon pays. Tu sais, mes amis ont l’habitude de me dire que je suis trop exigeante avec mon pays. Pas vrai ça! Je suis véridique. Trop de choses doivent changer! J’ai mal comme toi. Mais, tant que tout sera noir, je dénoncerai avec l’espoir de voir un fin changement! Oui Charles, on doit dénoncer. Comme ce poème vérité!

    • Charles Lebon Charles Lebon dit :

      « tant que tout sera noir, je dénoncerai avec l’espoir de voir un fin changement! Oui Charles, on doit dénoncer. Comme ce poème vérité! » Merci bien ma chère Josiane Kouagheu pour ces mots. Ce travaille douloureux que nous faisons, quelque soit la durée de la nuit noire e notre Afrique, portera ses fruits et accompagnera le lever du Soleil.

      Courage et Persévérance

      Blogueusement

  4. Je decouvre tn blog au travers de ce billet. L’ Afrique est si diversifiée culturellement mais nos dirigeants se ressemblent. Ne viendraient-t-ils pas tous d’un même père et d’une même mère?

    • Charles Lebon Charles Lebon dit :

      « L’Afrique est si diversifiée culturellement mais nos dirigeants se ressemblent. Ne viendraient-t-ils pas tous d’un même père et d’une même mère? » :)

      Ma chère Réndodjo Em-A Moundona, j’apprécie hautement ton sens de l’humour. Et tu as tout à fait raison : ils sont tous unis par le lien du mal, de l’aveuglement, et de l’intérêt personnel.

      Merci et bien de choses à toi !

      Blogueusement en Mondoblog

  5. rakotomaheninarivonimerina dit :

    et quand les moutons parlent ça fait des « gnassimbèèèèèèèèè »
    Je trouve que c’est le lot de tous les pays africains ou presque. J’ai bien ri mais je reconnais notre assemblée dans ton article et j’ai honte en même temps d’être la risée du monde à travers notre assemblée.
    Bien à vous

    • Charles Lebon Charles Lebon dit :

      Mon cher @rakotomaheninarivonimerina,

      Comme tu m’as fait bien rire….!!!!! :) « et quand les moutons parlent ça fait des « gnassimbèèèèèèèèè » » hahahaha…mrrrddddd
      Sourire complice :)

      Merci bien pour ton esprit de créativité. En fait, devant l’injustice ne devient-on pas créatif? :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>