Togo/Grève du sexe : Les Femmes Togolaises serrent les cuisses

Article : Togo/Grève du sexe : Les Femmes Togolaises serrent les cuisses
28 août 2012

Togo/Grève du sexe : Les Femmes Togolaises serrent les cuisses

Caricature de Liberte-togo.com

Au Togo à partir de ce lundi jusqu’à la fin de la semaine plus de joie nocturne dans les lits. La raison, c’est Mme Isabelle Améganvi, deuxième vice présidente de l’ANC, membre du Collectif « Sauvons le Togo » qui la donne : « Nous appelons toutes les femmes à priver leur mari de sexe pour une semaine, à compter de lundi. C’est pour nous une manière de contraindre tous les hommes (…) à s’investir davantage dans la lutte menée par le collectif Sauvons le Togo (CST) depuis plusieurs semaines ».

Ces propos sont tenus lors du meeting qui a sanctionné une énième grande marche du Collectif « Sauvons le Togo » ce samedi dans les rues de Lomé.

Au cours de cette même semaine les marches suivies de sit-in prévues par le Collectif « Sauvons le Togo » ont été une fois encore sévèrement réprimées par le régime de Faure Gnassingbé avec un lourd bilan d’une centaine de blessés et un total de 125 personnes arrêtées. Désormais le Collectif réclame ouvertement le départ de Faure Gnassingbé du pouvoir. C’est donc dans un bras de fer plus tendu avec le pouvoir qu’Isabelle Améganvi annonce cette grève du sexe qui a capté l’attention de presque tous les grands medias et continue par faire des vagues sur les réseaux sociaux.

Un coup médiatique réussi pour le CST

Cette grève des femmes annoncée semble déjà être un coup médiatique réussi vu le buzz

Isabelle Ameganvi, l'une des responsable du Collectif Sauvons le Togo

qu’elle a créée sur les media et dans les réseaux sociaux : on se partage cette nouvelle, cette singularité, on la commente abondamment, du français en anglais en passant par l’allemand, la nouvelle est traduites ! Bref, on en débat à l’échelle mondiale. En quelques heures, je peux dire que le sexe a réussi à faire parler plus de la crise sociopolitique au Togo que les violences et la répression du régime de Faure Gnassingbé.

Voici en bref quelques titres qui y sont consacrés :

Cette grève qui peut paraitre amusante à la limite absurde, n’en est pas toutefois une. Quand nous voyons le buzz que cette grève de sexe fait sur la toile et dans les grands media, je me dis: Isabelle a bien réussi son coup: faire parler du Togo et de ce qui s’y passe. Cette supposée grève du sexe ou embargo de sexe, fait parler du mouvement d’opposition au régime de Faure Gnassingbé plus que les centaines de blessés qu’il y a eu. Il s’agit donc, outre l’impact réel que peut avoir l’effectivité de cette grève, d’une simple méthode de communication: faire de l’absurde une arme médiatique. Voilà ce que pourrait cacher cet embargo sur le deuxième sexe!

Partagez

Commentaires

dorsaf ben gadha
Répondre

c une pratique deja utilisé meme en algerie faut voir le film la source des femmes vous comprendrez tellement de chose a cette gréve https://www.youtube.com/watch?v=f_gTMJw383o

Charles Lebon
Répondre

Salut @dorsaf ben gadha!
Merci bien pour le lien ! Je t’avoue déjà que je ne serais tranquille que lorsque je verrai ce film en entier. Merci bien ! :)