Togo : Convocation et Inculpation de Jean-Pierre Fabre et Abass Kaboua: Le film de la journée

Article : Togo : Convocation et Inculpation de Jean-Pierre Fabre et Abass Kaboua: Le film de la journée
14 mars 2013

Togo : Convocation et Inculpation de Jean-Pierre Fabre et Abass Kaboua: Le film de la journée

fêtes-019-ok.jpg-Fabre PiLa journée de ce mardi 12 mars a été une dure épreuve d’humiliation mais de combattant pour Jean Pierre-Fabre, chef de file de l’opposition togolaise. En toute sérénité, il a répondu à une convocation du Service de Renseignements et d’Investigations (SRI) dans le cadre des enquêtes sur les incendies qui ont ravagés les marchés de Kara et de Lomé.

Le président du Mouvement des Républicains Centristes (MRC) Abass Kaboua était aussi convoqué dans la même journée.

A la fin de cette longue journée, les deux hommes ont été inculpés avec interdiction de sortie de Lomé et « interdiction de déclaration ».

« Jean-Pierre Fabre et Abass Kaboua sont entrés à 8 heures mardi 11 mars, à la gendarmerie nationale pour en sortir que tard dans la soirée. Dans l’après-midi, le président de l’ANC, Jean-Pierre Fabre, a été conduit au siège de son parti, puis à son domicile où des perquisitions ont été effectuées. A la tombée de la nuit, les deux hommes ont été conduits chez le juge, qui leur a signifié leur inculpation. » @rfi.fr, Togo: inculpation de Jean-Pierre Fabre et d’Abass Kaboua

Je vous présente donc en vidéo, grâce au collectif LeTogoVi, le film de cette journée.

Déclaration de Jean-Pierre Fabre avant de se rendre à la gendarmerie

Arrivée de Jean-Pierre FABRE et Abass KABOUA à la gendarmerie

Gaz lacrymogènes et agression sur les femmes devant la gendarmerie

Perquisition au domicile de Jean-Pierre FABRE par les agents du SRI

Perquisition mouvementée au siège de l’ANC en présence de Jean-Pierre

Fin de la perquisition chez Jean-Pierre FABRE et gaz lacrymogène  au SRI

Retour de Jean-Pierre FABRE et Abass KABOUA, inculpés

Comme vous l’avez constaté, nous sommes ici au Togo sous le règne du dictateur-fils, Faure Gnassingbé, dans une République très très démocratique du Gondouana.

Partagez

Commentaires

Aphtal CISSE
Répondre

J'admire ta "présence" togolaise, malgré ton éloignement physique de la mère patrie, mais grand-frère, permets moi de te rappeler que Fabre n'est pas "le chef de fil de l'opposition" comme tu le dis!
A bien analyser les choses, il a rapidement été phagocyté et crois-moi, seul son parti a de l'echo. Lui même sonne faux

Charles Lebon
Répondre

Salut mon frere @Aphtal CISSE,

En fait dans les pays les mieux vduquer au niveau de la gouvernance, apres les élections presidentielles, l'une des premieres audiences que le president elu fait, est reservée souvent au candidat qui est arrivé en second position. C'est donc avec toute logique que nous pouvons dire que celui qui est arrivé en second position apres une election et qui ne participe pas à une gouvernance avec le pouvoir, est le Chef de fil de l'opposition. Jean-Pierre Fabre remplit ces conditions en reference aux resultats de la presidentielle de 2010 quoique frauduleuse. Ceci est une premiere logique purement sur le plan institutionnel.

La deuxieme logique est une consideration par defaut. Si nous considerons toute la classe politique aujourd'hui, celui qui émerge, celui qui, si tu veux "par defaut" mene une lutte consistance est bien Jean-Pierre Fabre soutenu par les autres grandes personnalités qui entour l'ANC, le FRAC, et le CST.

Ce n'est donc pas un pur hasard, un pur subjectivisme que je dis que Jean-Pierre Fabre est le chef de fil de l'opposition.

Bien de chose à toi!