TOGO/Nomination : Le nouveau premier Ministre est un « Caméléon politique»

Ces commentaires montrent à suffisance l’accueil sceptique qui est réservé par la plupart des Togolais à ce druide intellectuel au service d’un régime cinquantenaire des Gnassingbé qui a pour objectif la confiscation du pouvoir à tout prix. Mais la question reste entière : réussira-t-il à sauver le régime de Faure Gnassingbé de la tempête du Collectif « Sauvons le Togo » ? Continue Reading →

Togo/Démission du Premier Ministre : le CST réagit, Déclaration

Le collectif « Sauvons le Togo »dans ce communiqué, révèle les causes qui ont entrainé la démission du premier ministre Gilbert Houngbo. La piste d’un Etat dirigé par des militaires, semble être de plus en plus une évidence. Continue Reading →

Togo/Démission : Le Premier Ministre Gilbert Houngbo plie ses bagages

Gilbert Houngbo avait succédé à Komlan Mally en septembre 2008.
Il assurait, avant ce poste, la direction du bureau Afrique du PNUD (Programme des Nations Unies pour le Développement). Technocrate, sa durée à la primature n’a été que du vent.
Aucun programme mis en place, planifié, suivi et réalisé ; aucune réalisation en matière de développement. Lors de sa nomination en 2008, il s’était même engagé en se fixant un délai de six mois pour changer le quotidien du Togolais.
Continue Reading →

Malaise dans la cité: revue de l’actualité togolaise

le Togo, petit pays mais grand par ses hommes, ne cesse de souffrir d’un malaise essentiellement dû à sa situation socio-politique.

Pour vous permettre de faire une idée sur la situation, je vous présente par cet article quelques évènements clés de l’actualité de ces derniers mois qui décrivent mieux la situation délétère au Togo.

Continue Reading →

Crise ivoirienne: les Intellectuels africains ragotent

Arbre à palabre, symbole du débat en Afrique

Un peuple souffre, un enfant de la mère Afrique gémit, pris en otage par ses propres frères ; et que dites-vous ! Et que faites-vous ! Vous discourez ! Vous accusez ! Vous criez au scandale ! Vous trouvez que la France, ne fait non moins que de redorer son blason de colonialiste.
La vraie question que vous, chers intellectuels devriez poser, vous ne l’envisagez même pas ; la France, elle, la résout tant bien que mal avec l’arme au point : ça ce n’est pas le néo-colonialisme ; ça s’appelle assistance en personne en danger et lâcher par ses intellectuels. Continue Reading →